Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Art-sur-Meurthe : l'odeur des égouts leur gâche la vie

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Un collectif d'habitants du hameau de Bosserville, à Art-sur-Meurthe, manifeste ce samedi 26 septembre. Ils feront un barrage filtrant sur l'avenue Sainte-Marguerite de 14h à 16h. Ils expriment leur colère face à des nuisances olfactives.

Alain Monet est exaspéré par les odeurs de canalisation
Alain Monet est exaspéré par les odeurs de canalisation © Radio France - Léo Limon

Il y a quelques jours, en pleine nuit, les riverains de l'avenue Sainte-Marguerite à Art-sur-Meurthe, près de Nancy, ont fermé leurs fenêtres. L'odeur pestilentielle s'échappant des égouts tout proches était trop forte, au point de les sortir de leur sommeil. Une fois de plus. Selon les habitants, des odeurs nauséabondes se répandent plusieurs fois par jour et de manière répétées dans le quartier.

Demande de travaux

C'est contre ces nuisances olfactives que s'élèvent ces habitants. Ils demandent à la métropole du Grand Nancy d'agir et d'effectuer des travaux pour que ces nuisances s'arrêtent.

En cause, ce serait une canalisation trop petite qui n'aurait pas la contenance nécessaire face aux nombres d'habitations aux alentours.

Une surveillance renforcée pour la métropole

Pour manifester leur colère et sensibiliser le public, le collectif organise un barrage filtrant sur l'avenue Sainte-Marguerite à Art-sur-Meurthe. Ils espèrent obtenir une réaction de la métropole.

De son côté, la métropole du Grand Nancy explique notamment ces odeurs par les conditions météorologiques de cet été. Elle précise également que des travaux ont déjà été effectué dans le hameau de Bosserville. L'action du collectif fait réagir la métropole qui annonce " mettre en œuvre une surveillance renforcée du réseau public et des enquêtes ciblées, maison par maison, pour échanger avec les riverains afin de préciser les nuisances olfactives ressenties et compléter le diagnostic des installations privées ". Mais concernant la rue du canal et l'avenue Sainte-Marguerite plus précisément, il y aurait des problèmes de séparation des eaux usés et pluviales, toujours selon la métropole. Elle explique également que " les particuliers concernés, ont la charge des travaux de mise en conformité, ont été informés de ces anomalies ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess