Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Arthur, le jeune Cambrésien qui aide les sans-abri, expose ses oeuvres à Douai

vendredi 28 décembre 2018 à 19:47 Par Sophie Morlans, France Bleu Nord et France Bleu

Un galeriste de Douai a été ému par l'initiative d'Arthur, ce petit Nordiste qui peint et vend ses oeuvres au profit des SDF. Il a décidé de lui consacrer une exposition pendant 2 jours.

Arthur rêve de devenir architecte pour héberger les plus démunis
Arthur rêve de devenir architecte pour héberger les plus démunis © Radio France - Sophie Morlans

Lille, France

Arthur est désormais une personnalité médiatique. Ce jeune Cambrésien peint depuis l'âgée de trois ans et demi pour venir en aide aux sans-abri. Il avait alors découvert qu'un être humain pouvait vivre dehors.  Il s'est donc mis à dessiner et depuis, il ne s'est jamais arrêté. Grâce à l'argent de ses ventes, il achète des couvertures, des sandwiches, des mouchoirs, qu'il vient donner directement aux SDF.  A désormais 9 ans, la notoriété d'Arthur est en train de grandir. Il expose même comme les artistes vendredi 28 et samedi 29 décembre à Douai. 

Une trentaine de ses peintures sont à découvrir et à acheter, bien sûr, à la Baraque aux Arts. Philippe Théret, le président de cette librairie galerie d'art associative a pris contact avec le petit garçon. "Je lui ai proposé d'exposer à cette période, entre Noël et le Jour de l'An, car on est forcément plus généreux, on a encore des étoiles plein les yeux", explique le commerçant. " Les artistes se sont spontanément proposés pour reverser 10% des ventes de leurs œuvres, la librairie 10% et la galerie 30%. Ainsi, tout le monde participe."

Devenir architecte

Un peu étonné de voir les premiers clients affluer, Arthur fait le guide au milieu d'une trentaine de ses peintures. "Ce n'est pas si compliqué d'aider les autres", affirme modestement le jeune garçon. 'Il ne suffit pas de claquer des doigts, il faut bosser". Arthur a d'ailleurs plein de projets en tête. Une idée de métier, d'abord, devenir architecte, pour créer une maison ou une tour, et que plus personne ne dorme dehors. Il aimerait aussi que d'autres le rejoignent dans sa démarche. 

Ce n'est pas compliqué d'aider les autres." - Arthur

Sa maman, Peggy, doit parfois freiner son enthousiasme. "Surtout lorsqu'il peint la nuit, et que je n'arrive pas à l'arrêter. La sanction c'est qu'il est privé de pinceaux. Et puis, parfois aussi, il veut à tout prix partir en maraude, alors qu'on est au chaud à la maison. Parfois, j'hésite un peu et puis, Cambrai n'est pas si grand. Et au final, il a raison. Si on peut aider une personne qui a froid à survivre, il faut y aller". 

Arthur prépare déjà sa prochaine exposition, cette fois, dans le Sud de la France. Une maison d'hôtes fait appel à lui pour la décoration de sa bergerie restaurée.

Le reportage de Sophie Morlans