Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Déconfinement : les règles de visites dans les Ehpad "restent très contraignantes"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le coronavirus a fait plus de 10 000 morts dans les Ehpad. Les résidents, plus exposés à la maladie, ont été préservés avec des mesures sanitaires strictes. Depuis le déconfinement, les visites sont de nouveau organisées. Les règles de précautions sanitaires continuent de s'assouplir.

À partir de ce vendredi, le plexiglas sera retiré lors des visites de proches dans les Ehpad.
À partir de ce vendredi, le plexiglas sera retiré lors des visites de proches dans les Ehpad. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Fini le plexiglas entre les résidents d'Ehpad et leur famille. Ils vont pouvoir revoir leur proche sans cette vitre mais devront respecter les distances physiques. Les règles de précaution sanitaires dans les résidences sanitaires s'assouplissent. "Le protocole reste toujours très contraignant dans un lieu dédié, une entrée pour les personnes âgées, et une autre pour les familles, pendant un temps donné, c'est sur rendez-vous, c'est finalement un léger assouplissement", explique sur France Bleu Paris Sylvie Dupont, directrice des Ehpads de l'Armée du salut.

Les jeunes pourront venir voir leur grand parent et arrière grand parent. "C'est un tout petit pas vers un déconfinement. Les personnes âgées restent toujours enfermées dans les Ehpad", poursuit Sylvie Dupont. Cependant, ils devront être masqués. Pour l'instant difficile de quantifier, de savoir combien de visiteurs pourront rendre visite à leurs proches en même temps. "Cela va dépendre des Ehpad et des directeurs, ce qu'ils ont imaginé. Les contraintes sont toujours les mêmes, 30 mn à 1h avec les proches". 

Inquiétude pour les résidents

Avec la fête des mères ce dimanche, "peu de maman verront leurs enfants parce qu'il y a cette réalité d'organisation qui va faire que, malheureusement, toutes les personnes ne pourront pas voir leurs proches ce dimanche", déplore la directrice des Ehpads de l'Armée du salut. Tandis que les autres personnes âgées qui habitent chez elles, hors des Ehpad pourront, elles, recevoir du monde.

"Elles peuvent, comme vous, comme moi, aller au restaurant, accueillir leur famille dimanche, alors que les autres du même âge en Ehpad avec peut-être la même pathologie, tout ceci est impossible et voir ses proches reste contraignant", analyse Sylvie Dupond. Cette différence s'explique, selon elle, par le nombre de morts important dans les Ehpad à cause du covid-19 dû à "la collectivité, à l'âge très avancé pour les résidents. La balance va vers une protection très forte", souligne-t-elle.

Mais elle souligne une inquiétude : "les équipes en Ehpad ont bataillé, battu le covid et ont très peur car l'état de santé des résidents n'est pas bon. Ils s'enfoncent dans un refus de vivre, le temps leur parait long. Il est nécessaire vraiment de reprendre le lien, le contact avec ses proches, conclut Sylvie Dupont.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess