Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Athlétisme : le coureur de demi-fond nordiste Michel Bernard est mort

jeudi 14 février 2019 à 11:46 Par Lisa Melia, France Bleu Nord

L'ancien athlète Michel Bernard est mort dans la nuit de mercredi à jeudi, à l'âge de 87 ans.

Michel Bernard s'est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi, à l'âge de 87 ans
Michel Bernard s'est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi, à l'âge de 87 ans

Anzin, France

Une figure de l'athlétisme français et nordiste vient de s'éteindre : Michel Bernard, coureur de demi-fond et de cross, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi. Il avait 87 ans.

L'Anzinois, né à Sepmerie en 1931, avait représenté la France aux Jeux Olympique de Rome de 1960, où il a été finaliste sur le 1500 m et le 5000 m, et ceux de Tokyo en 1964, où il a fini sixième du 1500 m. Il a accroché de nombreuses médailles à son tableau : champion des États-Unis en 1963, à New York, champion d'Angleterre du mile en 1961 à Londres, mais aussi champion régional et national en cross-country à de multiples reprises. Il a eu onze titres de champions de France, dont deux en cross-country.

Aux côtés de son grand rival Michel Jazy, il a été l'une des figures de l'athlétisme français dans les années 1950 et 1960. Les deux hommes ont été recordman du monde du 4x1500 m en 1961.

"Un ami sincère et une grande gueule"

L'international français de basket Jean Degros, originaire de Denain, était devenu ami avec Michel Bernard au cours des JO de Rome. 

C'était un homme de combat, que je respectais beaucoup. J'avais beaucoup d'admiration pour lui, pas seulement sur le terrain, mais dans la vie aussi. C'était un ami sincère, une grande gueule comme on dit dans le Nord. Avec Jean Stablinski, on nous appelait le trio magique du Nord. Trois mecs aux caractères différents, dans des sports différents... mais surtout une belle amitié et une grande fidélité à notre territoire. J'ai désormais perdu mes deux grands copains.

Michel Bernard était aussi la figure et le fondateur en 1959 du club d'athlétisme anzinois, l'AS Anzin, et du meeting de Liévin, dont la 25e édition s'est déroulée le weekend dernier. Il a présidé la Fédération française d'athlétisme de 1985 à 1987 et celle de la Ligue Nord-Pas-de-Calais pendant vingt ans.

En 1971, âgé de 40 ans, il s'était confié à l'émission sportive "Les coulisses de l'exploit". Il évoquait sa rivalité fructueuse avec Michel Jazy, sa passion pour l'athlétisme et ses motivations sportives.

Michel Bernard, en 1971, dans "Les coulisses de l'exploit"

Les funérailles de Michel Bernard se dérouleront lundi 18 février, en l'église Sainte-Barbe d'Anzin.