Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Atteinte de fibromyalgie, elle part pour un périple de 4.800 km à pied

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Une habitante de Marseille se lance en avril dans un "tour d'Europe" à pied. Violette Duval va traverser trois pays (France, Espagne et Portugal) pour faire connaître sa maladie, la fibromyalgie, et si possible, récolter des fonds pour aider la recherche.

 CHU de La Tronche Centre de la douleur: présentation d'un nouvel appareil permettant de soigner des patients souffrant de douleurs chroniques.
CHU de La Tronche Centre de la douleur: présentation d'un nouvel appareil permettant de soigner des patients souffrant de douleurs chroniques. © Maxppp - Lisa Marcelja

La fibromyalgie, dont souffre Violette Duval, 34 ans, est une maladie mal connue mais qui touche pourtant deux millions de personnes en France et est reconnue par l'OMS (l'organisme mondial de la santé) seulement depuis 1992. On dit souvent que c'est la maladie du "mal partout". Des crampes, des piqûres un peu comme de l’arthrose, des brûlures aussi. La chanteuse Lady Gaga, par exemple, qui est touchée elle aussi, a dû arrêter sa tournée à cause de la maladie. Certains se retrouvent alités, d'autres en fauteuil roulant.

Pour faire connaitre sa maladie, Violette a décidé de se lancer dans un nouveau défi : faire une marche de 4.800 km à travers l'Europe, en longeant les côtes. 

Aujourd'hui il n'y a pas vraiment de traitement pour soigner la fibromyalgie.

"On nous propose des antidouleurs, des antidépresseurs parfois, des cures... On nous shoote aux médocs, mais rien d'autre." 

En marchant avec une poussette pendant tout son périple, elle espère aussi récolter des fonds pour faire avancer la recherche. 

"La maladie serait neurologique mais on manque d'argent pour la recherche. Certains médecins disent 'c'est psychologique et on ne va pas chercher plus loin'. C'est une véritable errance médicale. Même la sécurité sociale ne reconnaît pas la maladie. Il faut être en fauteuil roulant pour être reconnu."

Après trois ans et demi de tour du monde, Violette a donc décidé de repartir sur la route. Le 13 avril prochain elle partira de Bricqueville-sur-Mer, en Normandie, pour une arrivée à Marseille en novembre après être passée par l'Espagne et le Portugal. 

Vous pouvez l'aider en vous rendant sur sa page internet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess