Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentat à Nice : l'archevêque de Rouen se recueille à Saint-Etienne-du-Rouvray

Après l'attentat à la basilique de Nice (Alpes-Maritimes) ce jeudi matin qui a coûté la vie à trois personnes, l'Archevêque de Rouen est allé se recueillir en l'église Saint-Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) avec la sœur du père Jacques Hamel.

Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen
Monseigneur Lebrun, archevêque de Rouen © Radio France - Bénédicte Robin

L'attentat à la basilique de Nice ce jeudi ravive des souvenirs douloureux à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) quatre ans après l'assassinat du père Jacques Hamel dans son église en 2016.

"Cela fait revivre notre propre douleur" confie Roseline Hamel, la sœur du père Hamel qui s'est rendue ce jeudi en compagnie de Monseigneur Lebrun en l'église Saint-Etienne de Sainte-Etienne-du-Rouvray pour un moment de recueillement.

Le sœur du prêtre assassiné et l'archevêque de Rouen devaient en fait se voir ce jeudi pour déjeuner ensemble. Ils ont gardé contact et des liens depuis l'assassinat du père Hamel. Quand ils ont appris l'attentat de Nice, ils ont décidé d'aller prier ensemble.

"Il y a visiblement une incompréhension qui est devenu une intolérance" analyse Monseigneur Lebrun qui fait référence aussi à l'assassinat il y a moins de deux semaines du professeur Samuel Paty.

Monseigneur Lebrun et Roseline Hamel se recueillent en l'église Saint-Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime)
Monseigneur Lebrun et Roseline Hamel se recueillent en l'église Saint-Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) © Radio France - Bénédicte Robin

Un dieu qui demanderait de tuer, cela n'existe pas

"Un dieu qui demanderait de tuer, cela n'existe pas, c'est une idole", insiste l'archevêque et "cela engendre l'intolérance, le fanatisme de croire à un dieu qui peut tuer".

Roseline Hamel pense aux musulmans qu'elle appelle "nos frères musulmans" et qui vont souffrir des conséquences de tels actes et les amalgames qui pourraient en découler. "J'ai de la peine pour eux et je le déplore" dit-elle.

L'archevêque lui invite à "cultiver les graines de paix" plutôt que la vengeance et le ressentiment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess