Société

Attentat de Berlin : mesures de sécurité renforcées sur le marché de Noël d'Arras

Par Lise Verbeke, France Bleu Nord mardi 20 décembre 2016 à 17:35

Les rues adjacentes du marché de noël d'Arras sont fermées à la circulation
Les rues adjacentes du marché de noël d'Arras sont fermées à la circulation © Radio France - Lise Verbeke

Après l'attentat de Berlin, en Allemagne, en plein marché de Noël, les mesures de sécurité ont été renforcées chez nous dans le Nord et le Pas-de-Calais. Notamment à Arras, qui est le plus gros marché de la région.

Ce mardi matin, des réunions se sont tenues en urgence dans les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais, après l'attentat à Berlin, en plein marché de Noël lundi soir. Les mesures de sécurité sont renforcées, notamment sur le marché d'Arras, le plus important de la région. 25 à 30 policiers supplémentaires sont mobilisés. Ils s'ajoutent à la vingtaine de policiers municipaux déjà présents sur place, ainsi que les agents de sécurité qui fouillent les sacs à l'entrée. Les militaires de l'opération Sentinelle patrouilleront dès mercredi après-midi pour toute la semaine.

A ces moyens humains, s'ajoutent des mesures de voirie. Les blocs de béton, pour éviter toute voiture-bélier, sont installés en permanence tout autour de la Grand Place d'Arras. "Nous avons en fait appliqué en semaine les dispositions déjà mises en oeuvre le week-end. Concrètement nous avons fermé des voies de circulation, comme la places des héros qui est piétonne et l'axe le long du marché, tout cela pour mieux contrôler les flux", explique Frédéric Leturque, le maire d'Arras.

Les mesures de sécurité sont renforcées sur le marché de Noël d'Arras.  - Radio France
Les mesures de sécurité sont renforcées sur le marché de Noël d'Arras. © Radio France - Lise Verbeke

Dans les allées du marché, on croise désormais d'avantage de policiers ou de militaires lourdement armé. Une présence qui rassure en général les visiteurs, comme Christiane. Elle est venue de la métropole lilloise avec toute sa famille. "Mon petit-fils a compris que c'était un camion qui avait foncé dans la foule à Berlin, raconte la jeune grand-mère, il se rend bien compte que dans le marché de Noël, il y a du monde, ça peut être potentiellement un risque. Quand il a vu des policiers, je lui ai expliqué que c'était normal, que c'était pour sa sécurité, qu'il pouvait se promener tranquillement ." Voir des militaires dans le marché de Noël n'est pas non plus anxiogène pour Sophia. Elle travaillait à Paris lors des attentats du 13 novembre, elle se dit habituée à leur présence. "Ils me rassurent, même si au fond de nous, on peut pas s'empêcher de nous dire que ça pourrait arriver ici", déplore la jeune femme.

A Lille, des mesures de sécurité renforcées également

A Lille, des blocs de béton ont aussi été installés le long du marché de Noël. Il devrait également y en avoir prés du centre commercial des Tanneurs, et rue de Béthune. Les effectifs sur le marché avaient déjà été renforcés la semaine dernière, avec 160 CRS et militaires supplémentaires. Pour la nuit du 24 décembre et celle de la Saint-Sylvestre, deux compagnies de CRS s'ajoutent aux effectifs déjà en place, cela représente environ 140 hommes. Dans la capitale des Flandres, 250 militaires de l'opération Sentinelle patrouillent, c'est du jamais vu.