Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Assassinat de Samuel Paty

Attentat de Conflans : des collégiens de Créon "choqués" dans la marche en hommage à Samuel Paty

-
Par , France Bleu Gironde

Plus d'une centaine de personnes se sont réunies à Créon, ce mercredi, pour rendre hommage à Samuel Paty l'enseignant de Conflans-Sainte-Honorine décapité la semaine dernière. Dans le cortège, certains collégiens ont également tenu à venir. Ils ont aussi eu ces cours sur la liberté d'expression.

Sur la place de la Prévoté, à Créon, plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées pour célébrer la mémoire de Samuel Paty, l'enseignant décapité en région parisienne la semaine dernière.
Sur la place de la Prévoté, à Créon, plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées pour célébrer la mémoire de Samuel Paty, l'enseignant décapité en région parisienne la semaine dernière. © Radio France - Yvan Plantey

Plusieurs marches et des minutes de silence sont organisées en Gironde en hommage à Samuel Paty, l'enseignant de Conflans-Sainte-Honorine décapité pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet. Notamment à La Réole, Mérignac, Floirac, Libourne. La ville de Lacanau a mis ses drapeaux en berne et a affiché le portrait de ce professeur. De son côté, la ville de Bordeaux va projeter le drapeau tricolore sur la façade de la porte de Bourgogne à partir de 19h.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

À Créon, une marche silencieuse a eu lieu ce mercredi matin vers 11h, au départ du collège François Mitterrand. Les personnes présentes se sont dirigées vers la place de la Prévoté. Dans ce cortège, principalement composé de personnes âgées, certains jeunes ont aussi participé à ce rassemblement. Orianne est venue car elle a été "choquée mais aussi surprise quand [j'ai] vu ce qu'il s'était passé à Conflans-Sainte-Honorine". Elle poursuit : "Quand on en a parlé entre amis, on a trouvé ça injuste et pas normal du tout."

"Une fille avait menacé mon prof quand il avait montré les caricatures"

Certains collégiens évoquent également les cours d'enseignement moral et civique (EMC), assurés par les professeurs d'histoire-géographie, qu'ils ont eus cette année. "L'an dernier, notre professeur nous avait montré des dessins de Charlie Hebdo", se souvient Lilian, élève de quatrième au collège François Mitterrand. "Il fait son travail et il a le droit car c'est ça la liberté d'expression", conclut-il. 

Elle lui avait dit de bien faire attention à ce qu'il disait - Bertille, étudiante en droit

Bertille est désormais en cinquième année de droit et se souvient de son professeur d'histoire quand il montrait les caricatures : "J'étais dans un collège catholique mais je me souviens très bien du premier cours que l'on avait eu sur l'Islam. Une fille avait menacé mon prof quand il avait montré les caricatures. Elle lui avait dit de bien faire attention à ce qu'il disait."

La marche silencieuse de Créon a eu lieu ce mercredi matin à 11h.
La marche silencieuse de Créon a eu lieu ce mercredi matin à 11h. © Radio France - Yvan Plantey
Choix de la station

À venir dansDanssecondess