Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat au couteau à Nice

Attentat de Nice : un responsable musulman du Nord condamne les "brebis galeuses" qui "cassent la fraternité"

-
Par , , France Bleu Nord

"C'est un cauchemar qui se répète" déplore Abdelkader Aoussedj, le vice-président du conseil régional du culte musulman. Il appelle tous les musulmans des Hauts-de-France à porter le deuil après l'attentat qui a fait trois morts jeudi à Nice.

Une attaque au couteau perpétrée dans la basilique située sur l'avenue Jean Médecin à Nice a fait trois morts ce jeudi.
Une attaque au couteau perpétrée dans la basilique située sur l'avenue Jean Médecin à Nice a fait trois morts ce jeudi. © Maxppp - Patrice Lapoirie

Une nouvelle fois, des crimes ont été commis au nom de l'islam à Nice ce jeudi. Un homme a tué au couteau trois personnes vers 9h au sein de la basilique Notre-Dame. L'auteur des faits, grièvement blessé, a été interpellé. Le parquet antiterroriste est saisi et le plan Vigipirate porté au niveau "urgence attentat" partout en France. Dans les Hauts-de-France, cet attentat est dénoncé avec force par le vice-président du conseil régional du culte musulman.

ECOUTEZ - Abdelkader Aoussedj, vice-président du conseil régional du culte musulman

Un cauchemar qui ne cesse de se répéter

Abdelkader Aoussedj, également représentant dans le Nord de la Grande mosquée de Paris, condamne "des agissements odieux et effroyables", adresse ses condoléances aux victimes et exprime sa solidarité envers les Niçois et les catholiques de France. Il appelle tout le monde à l'unité : "Comme responsables musulmans, nous passons notre temps à construire l'apaisement, la paix et la fraternité, mais malheureusement des brebis galeuses font le contraire de ce que nous faisons et viennent casser le climat fraternel dans lequel nous vivons."

Appel au deuil chez les musulmans

Il déplore "un cauchemar qui ne cesse de se répéter", deux semaines après la mort de Samuel Paty, ce professeur d'histoire-géographie tué par un Tchétchène à Conflans-Sainte-Honorine. Abdelkader Aoussedj ne craint pas la fracturation de la société mais estime que les musulmans sont doublement victimes, "de l'attentat et d'être montrés du doigt, avec un risque d'amalgame pendant quelques mois".

Abdelkader Aoussedj, tout comme l'a fait le CFCM dans un communiqué, appelle les musulmans de France à annuler toutes les festivités de la fête du Mawlid, les célébrations de la fête de la naissance du prophète, prévues jeudi.

Catholiques et musulmans font bloc contre le terrorisme dans la région

En signe de fraternité entre musulmans et catholiques, une délégation d'imams a été reçue jeudi à la cathédrale Notre-Dame de la Treille de Lille. Le recteur Bruno Mary appelle à ne pas céder à la peur et à la violence : "Il faut une entraide entre nous, ce serait laisser la victoire à la violence si on se laissait tétaniser par la peur. Il faut continuer à vivre. L'Eglise catholique continuera à célébrer la messe, la cathédrale restera ouverte."

ECOUTEZ - Bruno Mary, recteur de la cathédrale de Lille

Choix de la station

À venir dansDanssecondess