Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : 350 catholiques et musulmans réunis à la cathédrale de Dax

dimanche 31 juillet 2016 à 16:18 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Gascogne

Ce dimanche, 350 catholiques et musulmans ont rendu hommage au père Jacques Hamel lors de la messe à la cathédrale de Dax. Cinq jours après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, les fidèles ont prié côte à côte pour toutes les victimes des attaques, en France comme à l'étranger.

De nombreux fidèles ont prié ce dimanche à la cathédrale de Dax
De nombreux fidèles ont prié ce dimanche à la cathédrale de Dax © Radio France - Aurore Jarnoux

Dax, France

A la cathédrale de Dax, cela faisait longtemps que la messe dominicale n'avait pas été aussi suivie. 350 personnes ont pris place sur les bancs ce dimanche pour rendre un nouvel hommage au père Jacques Hamel. Il a été tué mardi dernier par des terroristes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le curé de la paroisse Saint-Paul de Dax, Bruno Portier, a pris la parole pour remercier les musulmans présents. Ils étaient une dizaine à avoir répondu à l'appel de la communauté catholique.

Ces barbares n'ont aucun sens de l'humanité - Farid Moudian

Parmi eux, il y avait Farid Moudian, le président de l'association des musulmans de Dax. Pour lui, il ne faut absolument pas faire d'amalgame. "Ces barbares n'ont rien à voir avec nous, ni avec notre religion, insiste Farid Moudian. Ils n'ont pas de foi, aucun sens de l'humanité."

" On est venus pour partager ce moment de douleur avec nos frères chétiens" - Farid Moudian

Prier aux côtés des musulmans est un symbole très fort pour Catherine, catholique pratiquante. Selon cette Dacquoise, les musulmans sont menacés. "Ils ont la double peine. A Nice aussi, ils sont tombés, rappelle Catherine. Et en plus, ils sont stigmatisés alors qu'ils n'y sont pour rien."

" Les musulmans sont des victimes tout autant que nous" - Catherine

Parmi les personnes présentes à la cathédrale de Dax, il y avait également de nombreux catholiques peu pratiquants. C'est le cas de Chantal. Les larmes aux yeux, visiblement bouleversée, elle n'aurait raté cette messe pour rien au monde.

Je suis venue pour tous ceux qui sont décédés dans les attentats. Pour moi, c'est important de me rapprocher du Christ dans ces moments-là. - Chantal

Danielle est également sortie de la messe très émue. Cette Savoyarde en cure à Dax n'avait pas prévu d'assister à la messe mais l'attentat a tout changé. "Il faut être solidaire, essayer de continuer à vivre", répète Danielle.

Déborah, sa fille d'à peine deux ans sous le bras, est elle aussi venue assister à la messe. Cela faisait plusieurs mois  que cette jeune maman n'avait pas franchi les portes de la cathédrale. "C'est ma fille qui me l'a demandé. Cette semaine, on voyait beaucoup de messes aux infos, explique Déborah. Et elle a voulu aller chanter Alléluia à l'église, je n'ai pas pu refuser."

Sur les marches de la cathédrale, l'abbé Bruno Portier souriait, heureux de voir autant de fidèles. Depuis l'attentat, il le sent, de plus en plus de catholiques se tournent vers l'église. "Pour tous les pratiquants, ça appelle à être encore plus fortement ancré dans notre religion, souligne le curé de la paroisse Saint Paul. Dans la foi, on dira qu'il y a toujours la résurrection derrière la mort".