Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentats de Paris : une marche inter-religieuse ce vendredi après-midi à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

La communauté musulmane appelle à une marche "inter-religieuse et citoyenne" ce vendredi après-midi dans les rues de Bordeaux, pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris et dire non aux amalgames. Les représentants des autres religions se joindront au défilé.

Lors de la précédente marche inter-religieuse à Bordeaux, en janvier
Lors de la précédente marche inter-religieuse à Bordeaux, en janvier © Maxppp

Une marche inter-religieuse et citoyenne est organisée ce vendredi après-midi dans les rues de Bordeaux par la Fédération Musulmane de Gironde, en collaboration avec les responsables locaux des autres religions regroupés au sein de l'association Bordeaux-Partage. 

Pour rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris, cette marche silencieuse et ouverte à tous, croyants et non-croyants, partira à 15h 30 de la Mosquée de la rue Gerbier , quartier des Capucins. Le cortège passera devant les principaux lieux de cultes - la Grande Synagogue, le temple de la rue du Hâ et la cathédrale St André -  pour s'achever dans la cour de l'hôtel de ville, par la lecture d'une déclaration commune.

Comme lors de la marche organisée déjà dans les rues de Bordeaux  au lendemain des attentats de janvier dernier, c'est la communauté musulmane qui ouvrira le défilé avec une grande banderole. 

C'est très fort en terme de symbole, pour montrer après ces évènements que l'islam en France, ce n'est pas ça. C'est un islam garant des valeurs de la République, comme toutes les religions dans notre pays.

— Emmanuel Valency, grand rabbin de Bordeaux et du Sud-Ouest

"Celui qui tue au nom de Dieu n'a rien compris au nessage de Dieu"

Alain Juppé et les responsables religieux lors de la première marche en janvier
Alain Juppé et les responsables religieux lors de la première marche en janvier © Radio France - Stéphane Hiscock

La communauté juive sera donc représentée, comme les religions catholique, protestante ou bouddhiste. Des religions qui ont l'habitude de se côtoyer depuis toujours à Bordeaux.

Nous avons des relations très proches à Bordeaux entre les différentes religions, de par notre histoire, et nous soutenons chaque fois qu'il a des problèmes. Nous encourageons aussi les responsables de la communauté musulmane dans leur volonté d'ouvrir grand le dialogue avec leurs coreligionnaires.

— Erik Aouizerate, président du Consistoire Israélite du Sud-Ouest

"Nous entretenons depuis longtemps la tradition du bien-vivre ensemble"

Un autre rassemblement est d'ores et déjà prévu dimanche à 15h sur le parvis des Droits de l'Homme à l'appel de plusieurs organisations comme la Ligue des Droits de l'Homme ou SOS Racisme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess