Société DOSSIER : Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions

Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions : "Des scènes de guerre"

Par Marina Cabiten, France Bleu Paris et France Bleu lundi 7 novembre 2016 à 3:30 Mis à jour le lundi 7 novembre 2016 à 17:01

Les attentats du 13 novembre vécus à travers les appels des auditeurs de France Bleu
Les attentats du 13 novembre vécus à travers les appels des auditeurs de France Bleu © Radio France - Lucie Bombled avec MaxPPP

Cela fera un an dimanche que 130 personnes ont été tuées à Paris, dans les attentats du 13 novembre. Ce soir-là et les jours suivants, vous avez été très nombreux à appeler France Bleu pour vous exprimer. Ce sont ces paroles d’auditeurs que nous avons choisi de mettre en lumière cette semaine.

13 novembre 2015. L'équipe de France de football veut sa revanche au Stade de France face à l'Allemagne, le groupe de rock américain Eagles of death metal se produit sur la scène du Bataclan, les Parisiens entament leur week-end en terrasse. À la fin de la soirée, les terroristes auront tué 130 personnes et en auront blessé plus de 400. Des attaques revendiquées par l'organisation État islamique.

Ce vendredi soir et les jours suivants, vous avez été extrêmement nombreux à appeler France Bleu pour vous exprimer. Nous avons sélectionné certains de ces appels qui reflètent les émotions, réflexions et questionnements que vous, auditeurs, vous avez pu ressentir suite à ces attentats. Ces enregistrements seront à découvrir tout au long de cette semaine, jusqu'à vendredi. Ce lundi, zoom sur les premiers appels reçus.

C'était un vendredi soir

À commencer par les appels d'auditeurs du 13 novembre au soir. Sur France Bleu, c'est un soir de semaine comme les autres. Vanessa Lambert, animatrice, est en direct pour son émission quotidienne. Mais lors du flash de 22h, la journaliste annonce une fusillade dans Paris... La soirée bascule.

Des "scènes de guerre"

Très vite, le standard de France Bleu 107.1, la locale francilienne du réseau, reçoit beaucoup d'appels. L'équipe de la station passe en édition spéciale à 22h18 précisément, et commence à diffuser les témoignages de Parisiens. Les attentats se sont déroulés sous leurs yeux.

Stupéfaction

Les fusillades dans les rues du 11e arrondissement, l'attaque au Stade de France, la prise d'otages au Bataclan : un tout premier bilan de ces attentats dans la soirée fait état de 18 morts. Mais il s'alourdit très vite. Dans les heures qui suivent, la nuit et le samedi matin, les auditeurs expriment effroi et stupéfaction.

Colère

Une fois le choc de l'annonce passé, c'est la colère qui s'installe. Et parmi les auditeurs qui veulent s'exprimer, plusieurs musulmans qui tiennent à condamner ces attaques et leurs auteurs.

À retrouver mardi | Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions : "Devrons-nous vivre dans la peur ?"