Société DOSSIER : Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions

Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions : "Devrons-nous vivre dans la peur ?"

Par Marina Cabiten, France Bleu mardi 8 novembre 2016 à 3:50 Mis à jour le mardi 8 novembre 2016 à 16:29

Les attentats du 13 novembre 2015 ont tué 130 personnes à Paris
Les attentats du 13 novembre 2015 ont tué 130 personnes à Paris © Radio France - Lucie Bombled avec MaxPPP

Cela fera un an dimanche que 130 personnes ont été tuées lors des attentats du 13 novembre. Vous aviez été très nombreux à appeler France Bleu et nous avons choisi de mettre en lumière vos témoignages. Ce mardi, place aux premières questions : la vie peut-elle continuer comme avant ?

13 novembre 2015. L'équipe de France de football veut sa revanche au Stade de France face à l'Allemagne, le groupe de rock américain Eagles of death metal se produit sur la scène du Bataclan, les Parisiens entament leur week-end en terrasse. À la fin de la soirée, les terroristes auront tué 130 personnes et en auront blessé plus de 400. Des attaques revendiquées par l'organisation État islamique.

Ce vendredi soir et les jours suivants, vous avez été extrêmement nombreux à appeler France Bleu pour vous exprimer. Nous avons sélectionné certains de ces appels qui reflètent les émotions, réflexions et questionnements que vous, auditeurs, vous avez pu ressentir suite à ces attentats. Ces enregistrements seront à découvrir tout au long de cette semaine, jusqu'à vendredi. Ce mardi, une fois le choc passé, place aux premières questions. La vie peut-elle continuer comme avant ?

Devrons-nous vivre dans la peur ?

"Je crois que la guerre est déclarée" estime l'un des ces auditeurs. Se faire tirer dessus en terrasse dans la rue, ou dans une salle de spectacle, l'idée instille la peur dans les esprits. Comment lutter contre cette angoisse ?

Quand la blessure des Algériens se réveille

De nombreux auditeurs d’origine algérienne se souviennent de la guerre civile des années 90, entre islamistes et forces armées. Elle a fait plus de 100.000 morts selon l'Observatoire des pays arabes. Le spectre de ce conflit resurgit pour certains Algériens de France, suite au 13 novembre. Exemple avec ce témoignage d’un jeune homme.

Fermer les frontières

Faut-il fermer les frontières pour empêcher l'entrée de terroristes sur le sol français ? Cette question divise les Français. Pour certains, il faut effectivement refermer les frontières contre l'arrivée des islamistes mais aussi celle des armes. Pour d'autres au contraire, une telle mesure serait inutile et contraire à l'esprit de la République.

Besoin de sécurité, et besoin d'autorité ?

Ces attaques simultanées et préparées, en plein Paris ou au Stade de France, font craindre une insécurité permanente. Comment rétablir la sécurité des Français ? Faut-il créer un "Guantanamo" français ? Les avis divergent sur les mesures à adopter mais se rejoignent sur un point : la responsabilité du gouvernement.

Dossier | Attentats du 13 novembre, vos é[mot]ions : "Devrons-nous vivre dans la peur ?"