Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attentats : une marche citoyenne a rassemblé plus de 1 000 Limougeauds

-
Par , France Bleu Limousin
Limoges, France

A l'initiative de différentes associations, les Limougeauds ont effectué une marche républicaine samedi après-midi dans les rues de Limoges. Avec pour seul mot d'ordre : se montrer solidaire et rester digne, après les tragiques événements de Paris.

La marche aura duré plus d'une heure dans les rues de Limoges.
La marche aura duré plus d'une heure dans les rues de Limoges. © Radio France - Julien Balidas

Dans ce rassemblement, des enfants, des familles, des politiques ou bien des associations. Cela avait peu d'importance ce dimanche. Et Thomas Fredon, de l'association Coexister, a tenu à le rappeler. "Ce n'est pas le moment des revendications, on est simplement là pour rendre hommage, montrer que nous représentons une belle ville composée de gens intéressants."

Des sourires et des câlins 

Au milieu des centaines de personnes, des pancartes, des symboles de paix dessinés au stylo sur les mains des enfants. Maxime, étudiant en droit est lui venu spontanément avec un panneau "câlins gratuits" pour "montrer qu'on est unis". 

© Radio France - Julien Balidas

D'autres comme Antoine, avait simplement besoin d'échanger. "J'ai envie de prendre tout le monde dans mes bras, j'avais besoin d'être là, surtout après la minute de silence vécue au lycée qui avait été très forte." 

"Mes frères sont en train de combattre Daesh"

Autre image forte ce dimanche, c'est ce drapeau kurde brandi en tête de cortège en fin de rassemblement. Parmi les associations présentes, il y avait celle des Kurdes de Limoges, qui compte environ 200 adhérents. Dont Emine, 52 ans : "Je me rends au Kurdistan au moins une fois par an, mes deux frères combattent les terroristes de Daesh chaque jour. Ils m'appellent pour me donner des nouvelles mais c'est très dur. Nous sommes là pour dire que nous soutenons la France, qu'on a besoin de vous. Si l'armée française a besoin de moi, je combattrais à ses côtés."

Le témoignage d'Emin, ses deux frères combattant Daesh au Kurdistan.

_

_

L'association des Kurdes de Limoges a participé au rassemblement.
L'association des Kurdes de Limoges a participé au rassemblement. © Radio France - Julien Balidas

Vers 16h le cortège s'est dispersé après avoir entonné une sobre Marseillaise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess