Société

Attentats : victimes et héros décorés de la légion d’honneur

Par Marie Mutricy, France Bleu vendredi 1 janvier 2016 à 11:01

Attentats : les "héros" du Thalys avaient été décorés en août
Attentats : les "héros" du Thalys avaient été décorés en août © Maxppp

Les victimes et les « héros » des attentats de janvier et du Thalys figurent dans la promotion de la Légion d’honneur du 1er janvier, vendredi. 15 personnes reçoivent la distinction à titre posthume.

Charb, Cabu, Honoré, Tignous, la chroniqueuse Elsa Cayat et le correcteur de presse Mustapha Ourrad : les victimes de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015 sont tous promus chevalier de la Légion d’honneur. Au total, 20 nominations sont liées à ces attentats dans cette promotion civile, qui récompense plus de 600 personnes.

Les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo décorées

Le décret de nomination des victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo - Aucun(e)
Le décret de nomination des victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo

Le dessinateur Georges Wolinski et le chroniqueur Bernard Maris, également tués dans l’attentat contre la rédaction de l’hebdomadaire satirique avaient déjà été distingués comme chevalier de la Légion d’honneur en 2005 et en 2014.

Cette promotion civile de janvier officialise également les nominations par anticipation des quatre otages de l’Hyper Cacher tués le 9 janvier : Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab et François Michel Saada.

De la même manière, les lieutenants Franck Brinsolaro et Ahmet Merabet, tués le 7 janvier à Paris et la brigadier Clarissa Jean-Philippe, tuée le 8 janvier à Montrouge, reçoivent leur décoration à titre posthume. Ils avaient été distingués le 13 janvier par le président de la République, François Hollande.

Le journaliste Michel Renaud, tué à la rédaction de Charlie Hebdo où il été invité et l’agent de maintenance Frédéric Boisseau, abattu dans l’entrée de l’immeuble du journal, sont eux nommés chevalier de la Légion d’honneur.

L’otage des frères Kouachi à l’imprimerie de Dammartin-en-Goële, Michel Catalano et son employé Lilian Lepère qui s’était caché sous un évier sont nommés chevalier.

Les « héros » de l’attaque du Thalys distingués

Cinq personnes sont intervenues lors de l’attaque du Thalys le 21 août. Michel Bruet, le chef de bord et l’universitaire franco-américain Mark Moogalian qui s’est interposé lors de l’attaque, sont nommés chevalier de la Légion d’honneur. Les trois américains (Spencer Stone, Alek SKarlatos et Anthony Sadler) ainsi que le Britannique Chris Norman qui ont contribué à neutraliser l’homme armé ont été décorés le 24 août dernier.

Dans le reste de la promotion

Cette promotion civile du 1er janvier récompense plus de 600 personnes. Parmi elles, deux grand’croix, la plus haute distinction de la Légion d’honneur, dont l’ancien Premier ministre Lionel Jospin.

La chanteuse Vanessa Paradis, les actrices Mireille Darc, Emmanuelle Béart et Emmanuelle Bercot et l’acteur Christophe Malavoy sont distingués à des niveaux divers.

Les anciens ministres Thierry Breton et Lionel Stoleru sont promus commandeurs, leur homologue Jacques Toubon officier.

A quoi sert la Légion d’honneur ?

C’est la plus haute distinction française et l’une des plus connues au monde. Elle est remise par le Président de la République pour récompenser les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d’activité. Elle ne donne pas droit à une indemnisation.

93 000 personnes sont distinguées à ce jour, un tiers à titre militaire, deux tiers à titre civil.

Les filles, petites-filles et arrière-petites-filles de décorés ont la possibilité de faire leurs études dans les deux prestigieuses Maisons d’éducation de la Légion d’honneur (collège et lycée), mais les places sont chères racontait L’étudiant en 2011 : 400 demandes au collège pour 55 places…

Les décorés peuvent également se retrouver en vacances ou partir à la retraite ensemble dans des résidences de standing.

C’est au légionnaire de payer sa médaille auprès de la Monnaie de Paris (environ 180 euros) et c’est à lui d’organiser la cérémonie de remise de la décoration.

Partager sur :