Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Attention au shorebreak sur les plages de Gironde

mardi 11 août 2015 à 19:00 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Le phénomène de la vague de bord (qui a causé la mort d'un touriste lundi à Labenne dans les Landes) est aussi présent en ce moment sur nos côtes girondines. Il est en général peu ou pas connu des baigneurs.

Des panneaux spéciaux ont été installés sur la plage centrale de Lacanau
Des panneaux spéciaux ont été installés sur la plage centrale de Lacanau © Radio France - Florence Pérusin

Ce phénomène de la vague de bord n'est pas nouveau sur nos côtes, mais en raison du déplacement d'un banc de sable lors de la dernière grande marée, il est en ce moment particulièrement dangereux. Ces vagues bien connues des surfeurs, viennent s'éclater sur le bord et peuvent parfois causer de graves lésions (comme lundi sur la plage de Labenne où un touriste a perdu la vie).

Redoubler de vigilance pendant la baignade

A Lacanau, sur la plage centrale, les maîtres nageurs font donc en ce moment plus de prévention sur ce phénomène en général peu ou pas connu des touristes.

"Les aoûtiens sont en général beaucoup plus indisciplinés que les juilletistes. Ils sont frustrés d'avoir attendu si longtemps, alors quand ils arrivent, ils foncent direct dans l'eau!" — un sauveteur de Lacanau

Sur la plage centrale, les 20 sauveteurs mobilisés en ce moment redoublent de vigilence - Radio France
Sur la plage centrale, les 20 sauveteurs mobilisés en ce moment redoublent de vigilence © Radio France - Florence Pérusin

Des panneaux spéciaux ont été mis en place et des zones de baignade interdites sont régulièrement signalées par des drapeaux rouge.

"Le conseil de prudence: ne jamais subir l'océan" — Guillaume Christ, chef du poste de secours plage centrale de Lacanau

"Même dans les zones surveillées, on ne se baigne pas aveuglément, on anticipe"