Société

Attention aux arnaques à la clé USB dans les Pyrénées-Orientales

Par Suzanne Shojaei, France Bleu Roussillon vendredi 4 août 2017 à 21:00

Une première suspicion d'arnaque à la clé USB a été repérée au Soler, dans les Pyrénées-Orientales.
Une première suspicion d'arnaque à la clé USB a été repérée au Soler, dans les Pyrénées-Orientales. © Maxppp - Julio PELAEZ

Un couple a retrouvé une clé USB dans sa boîte aux lettres, cette semaine au Soler. La clé étant vide, les deux solériens comptent porter plainte.

Depuis ce mercredi, Sylvie y repense très souvent. "Je suis allée chercher le courrier, dans la boîte aux lettres. Et j'ai trouvé cette clé USB violette, sans enveloppe." Curieuse, Sylvie veut savoir ce que cette clé contient. Elle appelle son voisin pour qu'il l'aide à la brancher sur son ordinateur. Le voisin s'exécute, mais la clé est vide.

"J'ai fait la bêtise de brancher cette clé USB dans l'ordinateur." - Sylvie, une habitante du Soler

Le soir, sa fille rentre à la maison. Elle s'inquiète. "Maman, ne branche surtout pas cette clé dans l'ordinateur, c'est peut-être une arnaque !" Mais c'est déjà trop tard. La clé a été insérée dans l'après-midi. "J'ai fait la bêtise", avoue sa mère. En effet, certaines clés USB dites "silencieuses", c'est-à-dire vides, contiennent des logiciels espions qui prennent le contrôle de votre ordinateur pour récupérer vos informations personnelles. Ce sont les pirates eux-mêmes qui modifient la nature des clés USB.

Coordonnées, comptes bancaires et mots de passe

Le lendemain matin, Sylvie et son mari Jacques se rendent à la gendarmerie. Ils déposent la clé USB, qui part à Paris pour être analysée. Le couple se rend aussi à la banque, pour bloquer les cartes bancaires. "Apparemment, la banque n'a pas remarqué de virement suspect", se rassure Sylvie. Mais l'ordinateur contenait beaucoup d'informations, selon Jacques. "Tous les comptes bancaires, les impôts, nos coordonnées, les mots de passe..." Et la réparation d'un ordinateur contaminé coûte une centaine d'euros.

Alors pour se prémunir d'éventuelles arnaques dans le département, les spécialistes donnent des conseils. Cyril Roldan est directeur d'une société d'informatique à Perpignan. Selon lui, la règle n°1 est d'avoir un antivirus. "Il ne pourra pas agir à votre place, mais il repérera les éléments suspects et vous proposera de les bloquer. Donc quand c'est le cas, il faut lui faire confiance et bloquer la menace. Pour une clé USB ou pour n'importe quel fichier téléchargé."

Les conseils de professionnel

Après l'antivirus, Cyril Roldan recommande de ne jamais enregistrer ses mots de passe sur le navigateur, et de ne pas écrire ses coordonnées bancaires sur un simple document dans l'ordinateur. L'informaticien rappelle également que le système d'exploitation Apple est désormais tout aussi vulnérable que le système Windows. Mais surtout, ne faites pas comme Sylvie et Jacques. Retenez votre curiosité si vous trouvez une clé USB anonyme dans votre boîte aux lettres !