Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Attention aux intoxications au monoxyde de carbone !

jeudi 2 novembre 2017 à 18:56 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

C'est un classique de l'hiver : les intoxications au monoxyde de carbone. Elles font, chaque année, plusieurs centaines de victimes en France. En Meurthe-et-Moselle, pompiers et chauffagistes appellent à la vigilance des particuliers.

La règlementation impose de faire réviser sa chaudière chaque année
La règlementation impose de faire réviser sa chaudière chaque année © Maxppp - François Destoc

Pour les pompiers et les chauffagistes, l'arrivée du froid signifie une recrudescence des appels. En cause : des chaudières défectueuses qui entraînent des intoxications au monoxyde de carbone, un gaz indolore et inodore. Chaque année, plus de 3.000 cas sont recensés en France avec plusieurs centaines de décès.

Les symptômes

"Nausées, vomissements et maux de tête qui interviennent de manière collective". Voilà les symptômes qui doivent vous alerter selon le capitaine Lionel Robert du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours de Meurthe-et-Moselle. Premiers réflexes : quitter les lieux puis appeler les pompiers, le 18. Ils vérifieront la taux de monoxyde de carbone dans votre sang et ventileront ensuite votre logement. L'intoxication au monoxyde de carbone peut être mortelle si elle n'est pas traitée dans les temps.

Chaudières mal entretenues et mauvais réflexes

Ces fuites de gaz sont liées à des chaudières mal entretenues ou mal ventilées. La réglementation impose un entretien annuel. Et attention aux mauvais réflexes : "Très souvent, les clients obstruent les ventilation naturelles, explique Arthur Cochinaire, chauffagiste à Nancy. Or, elles sont indispensables pour la bonne combustion du gaz et la ventilation de la pièce." Pour plus de sécurité, le professionnel rappelle que des détecteurs de monoxyde de carbone sont vendus dans le commerce.