Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Au Capitole, l’hommage des Toulousains à Jacques Chirac : un président proche de nous

Par

Les Toulousains et les touristes de passage se succèdent pour mettre un petit mot sur le registre de condoléance à Jacques Chirac. Des mots de tendresse et de reconnaissance.

Les toulousains se succèdent pour inscrire un mot sur le registre de condoléance à Jacques Chirac dans les salons du Capitole Les toulousains se succèdent pour inscrire un mot sur le registre de condoléance à Jacques Chirac dans les salons du Capitole
Les toulousains se succèdent pour inscrire un mot sur le registre de condoléance à Jacques Chirac dans les salons du Capitole © Radio France - Olivier Lebrun

« Vous faisiez partie de la famille » « Monsieur Chirac, vous étiez un homme fort, et un homme bien », « Un grand merci pour votre simplicité, votre authenticité, votre amour pour les autres, votre attachement pour la France. » 

Publicité
Logo France Bleu

Les messages inscrits sur le registre de condoléance dressé sous le portrait de Jacques Chirac dans les salons du Capitole sont emprunts de tendresse et de reconnaissance pour un président « qui avait su rester proche des français ».

Un message sur le registre de condoléance à Jacques Chirac "Vous faisiez partie de notre famille" © Radio France - Olivier Lebrun

« Merci Monsieur le Président d’avoir promulgué la loi sur le handicap » « Merci d’avoir dit non à la guerre en Irak » 

La Terre brûle toujours, et nos cœurs brûlent toujours pour vous Monsieur le Président. 

"La Terre brûle toujours et nos cœurs brûlent toujours pour vous, Monsieur le Président" © Radio France - Olivier Lebrun

Les Toulousains et les touristes de passage émus et reconnaissants

« Je suis venu parce que je l’aimais bien » dit ce corrézien originaire de Brive, « je n’étais pas du même bord que lui, mais c’était un homme sympathique et chaleureux, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de présidents. »

loading

« C’est la reconnaissance d’un véritable homme d’Etat, je vois qu’il y a ici une véritable émotion   » - constate ce toulousain - «  cela donne le respect qui manque et qui se perd aujourd’hui dans la politique. » 

J’ai 22 ans, je suis née sous la présidence Chirac. C’est la Coupe du Monde 98, c’est tout pour mois Chirac ! dit cette jeune fille qui laisse un message à « son » président.

Deux citoyens franco jordaniens sont venus rendre un hommage à Jacques Chirac, celui qui a su « défendre le monde arabe et la cause palestinienne. »

Deux citoyens franco-jordaniens viennent rendre hommage à l'homme qui défendait le monde arabe © Radio France - Olivier Lebrun

Les touristes qui visitent le Capitole et la salle des Illustres en profitent pour déposer un message à leur ancien président.

On a l’impression que tous ces gens à Paris sont très loin de nous, en fait celui-là, il était proche de nous - dit cette dame.

Lui est venu inscrire un simple mot « A notre dernier président, qui a représenté vraiment la France. » « Qui depuis a été malheureusement remplacé par les VRP de la finance, ajoute-t-il. " C’est le dernier, je pense qu’on en aura plus des comme ça pour nous représenter nous. Malheureusement, il est irremplaçable. "

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu