Société

Au centre commercial du Canigou, on enlève tous les gravats

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon mardi 8 juillet 2014 à 18:08

Depuis l'incendie du centre commercial du Canigou, de nombreux gravats s'amoncellent
Depuis l'incendie du centre commercial du Canigou, de nombreux gravats s'amoncellent © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Depuis l'incendie qui a détruit une partie du centre commercial du Canigou de Saint-Estève en février dernier, des tas de gravats ont été triés. Ils sont actuellement en cours d'évacuation.

L'incendie avait ému tout le quartier, en février dernier. Il avait pris du bureau de tabac qu'on avait tenté de forcer dans la nuit : les malfaiteurs avaient carrément employé un chalumeau. Le feu s'était propagé sur une bonne partie du centre commercial du Canigou. Six commerces avaient été complètement réduits en cendres.

Depuis,  une entreprise spécialisée procède à sa déconstruction. C'est à dire qu'elle trie tous les matériaux : le fer a par exemple été recyclé. Mais cela fait cinq mois qu'un tas de ruines pollue le paysage. Depuis quelques jours, un pelliste est en train de tout évacuer. Il devrait laisser place nette à la fin du mois de juillet.

Centre commercial Canigou / Enrobé déconstruction

Tous les gravats d'une partie du centre commercial du Canigou sont entrain d'être déblayés - Radio France
Tous les gravats d'une partie du centre commercial du Canigou sont entrain d'être déblayés © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Sur les 6 commerçants qui ont perdu leur boutique, un seul n'a pas retrouvé de local. Il s'agit d'un bar. Quel avenir pour ce centre commercial ? Des habitants souhaitent que plus aucun bâtiment ne soit reconstruit. Les commerçants veulent faire revivre l'activité sur place en faisant venir de nouveaux commerces. La mairie cherche elle un compromis. Les propriétaires, il y en a une quinzaine ont d'ores et déjà déposé un nouveau permis de construire.

Centre commercial Canigou / Enrobé avenir

De nouveaux bâtiments pourraient sortir de terre dès la fin de l'année.