Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Au Mans, les habitants des Sablons invités à raconter leur quartier

jeudi 26 avril 2018 à 19:45 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

"Libérer la parole". C'est l'objectif de Jennifer Semet. La journaliste en résidence, installée sur le marché des Sablons propose aux habitants de s'interviewer entre eux pour raconter leur quartier. Insécurité, mauvaise image, solidarité et multiculturalisme sont les thèmes qui reviennent le plus.

L'opération "Montre-moi tes Sablons" se déroule devant le centre socials du quartier
L'opération "Montre-moi tes Sablons" se déroule devant le centre socials du quartier © Radio France - Bertrand Hochet

C'est un petit plateau télé reconstitué en plein air, composé de deux chaises installées entre des vendeurs de vêtements ambulants, sur le marché. Des smartphones sur trépied filment les échanges. Ahmed pose les questions et Assan, qui habite le quartier depuis 7 ans, lui répond. "Est-ce qu'il y a quelque chose qui ne vous plait pas, aux Sablons? _On manque de sécurité_, cela perturbe un peu la vie quotidienne.  Lorsque tu dis que tu viens du quartier des Sablons, tu es mal vu". 

La discussion continue après l'enregistrement. Ahmed insiste sur ce qui va bien dans le quartier: "il faut aller à la rencontre des gens! Quand on ignore quelque chose, on pense que c'est mauvais. Ici, il y a de la solidarité, nous vivons tous ensemble". Jennifer Semet, la journaliste en résidence, qui anime cet atelier "Raconte-moi tes Sablons" constate que les habitants sont très attachés à leur quartier: "ils ont une appartenance très forte aux Sablons et ils le manifestent. Ils savent que, lorsqu'ils disent qu'ils viennent des Sablons, cela suscite des réactions, ce qui crée finalement des liens de solidarité entre eux. Pour la plupart, ils sont très attachés à ce quartier. Ils y trouvent un confort de vie et une mixité qui leur plait."

ECOUTER - Jennifer Semet : ce que disent les habitants des Sablons à propos de leur quartier

Prochaine séance "Raconte-moi tes Sablons", le jeudi 3 mai, jour de marché. Quelques unes de ces vidéos des habitants des Sablons seront projetées le 23 mai au centre social des Sablons.