Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au Mans, les vendeurs de CBD se félicitent d'une décision de la justice

-
Par , France Bleu Maine

C'est officiel, mercredi 23 juin la Cour de cassation a rendu un arrêt définitif légalisant le CBD en France, à une seule condition : qu'elle provienne d'un état membre de l'UE. Une décision qui était très attendue au Mans chez les professionnels du secteur.

Vincent Lenoir est gérant de la boutique l'As du CBD au Mans, pour lui la légalisation du Cannabidiol est une vraie bonne nouvelle pour ses clients.
Vincent Lenoir est gérant de la boutique l'As du CBD au Mans, pour lui la légalisation du Cannabidiol est une vraie bonne nouvelle pour ses clients. © Radio France - Jean Rinaud

Mercredi 23 juin la Cour de cassation a rendu sa décision sur la vente de Cannabidiol en France. La justice a tranché en le rendant officiellement commercialisable, seulement si le produit provient d'un autre État membre de l'Union Européenne. Un décret qui fait suite à la fermeture sur décision des autorités de deux boutiques de Cannabidiol à Dijon et Grenoble, alors que la vente n'était pas interdite. Aussi appelé CBD cette substance est controversée du fait qu'elle soit de la même famille du cannabis. Au Mans sept boutiques de Cannabidiol se sont installées depuis 2019. Avec un marché de plus en plus fleurissant, la légalisation est donc une vraie victoire pour les professionnels du secteur.

Une confirmation juridique qui rassure 

À la boutique Sea-Tea-Va avenue François Mitterrand au Mans, Karim Taroutbir reçoit une vingtaine de clients par jour.  En venant en magasin, tous recherchent la sensation d'apaisement que procure le CBD. À la différence du Cannabis, le CBD ne contient qu'une toute petite partie de molécule de THC , la fameuse molécule "qui fait planer". La loi autorise la vente de CBD que si sa teneur en THC est inférieure à 0,2%. Seulement pour beaucoup de clients, il y a encore une grosse confusion entre Cannabis et Cannabidiol. Cette décision de la justice est donc un vrai soulagement pour Karim Taroutbir, vendeur au sein de la boutique Sea-Tea-Va. 

Avant on avait seulement le bon sens pour prouver au client la légalité du cannabidiol, maintenant on a la justice française, c'est vraiment une bonne nouvelle on est beaucoup plus serein.

Le gérant de la boutique Sea-Tea-Va au Mans se rassure de voir une décision juridique officielle
Le gérant de la boutique Sea-Tea-Va au Mans se rassure de voir une décision juridique officielle © Radio France - Jean Rinaud

Une alternative pour soulager les douleurs

Vendu sous forme d'infusion, d'huile, de chocolat, ou encore de gâteau, le CBD a la particularité de ne pas être un psychotrope et de n'avoir aucun effet nocif sur la santé. En ce qui concerne l'addiction, aucune étude n'a été faite sur le sujet. Pour Vincent Lenoir gérant de l'As du CBD au Mans, la décision de la justice est avant tout positive pour les clients. "Moi je suis ravi d'entendre que des clients ont un apaisement de douleur avec le CBD, qu'ils retrouvent le sommeil, que ça soulage leur cancer ou leur sclérose en plaque. On se rend compte que des gens sont véritablement soulagés de trouver une telle solution pour aller mieux dans leur vie, donc la légalisation ça ne peut qu'être une bonne nouvelle pour eux."

Le CBD est vendu sous plusieurs formes comme les tablettes de chocolat.
Le CBD est vendu sous plusieurs formes comme les tablettes de chocolat. © Radio France - Jean Rinaud

Une marchandise qui doit provenir de l'UE

Aujourd'hui plus qu'une seule règle à respecter pour les vendeurs de Cannabidiol : proposer de la marchandise produite en Europe. Une décision qui est loin d'être un problème pour Vincent Lenoir dont les produits proviennent déjà de l'Union Européenne. "Notre marchandise vient  d'Espagne, d'Italie, du Luxembourg et des Pays-Bas. Il y a juste les accessoires de décoration qui viennent des États-Unis donc on a absolument rien à craindre. Maintenant on souhaiterait juste que la production commence à se développer en France ce qui n'est pas encore le cas". 

Selon la décision de la Cour de cassation, le CBD peut être commercialisé que si il provient d'un pays de l'Union Européenne.
Selon la décision de la Cour de cassation, le CBD peut être commercialisé que si il provient d'un pays de l'Union Européenne. © Radio France - Jean Rinaud

Cependant, la décision de la cour de cassation n'empêchera pas la police d'intervenir dans les magasins de CBD. Ce sera désormais au juge de vérifier si la marchandise a bien été produite dans un État de l'Union Européenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess