Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Au marché de Noël de Strasbourg, déguster une soupe gastronomique pour la bonne cause

mercredi 29 novembre 2017 à 21:31 Par Aude Raso, France Bleu Alsace

Jusqu'au 24 décembre, au chalet Humanis installé place Kléber, se tient la cinquième édition de la "Soupe étoilée". Des chefs alsaciens se mobilisent au profit des associations humanitaires.

La "soupe étoilée" d'Humanis, sur le marché de Noël de Strasbourg, le 29 novembre 2017
La "soupe étoilée" d'Humanis, sur le marché de Noël de Strasbourg, le 29 novembre 2017 © Radio France - Aude Raso

Strasbourg, France

Déguster la soupe d'un chef étoilé, ça n'arrive pas tous les jours. Se la faire servir par le chef en personne, voilà qui est encore plus exceptionnel. Mercredi 29 novembre, c'est Nicolas Stamm, chef doublement étoilé du restaurant La Fourchette des ducs, situé à Obernai, qui s'est positionné, louche à la main, au-dessus de la soupière fumante, au chalet Humanis du marché de Noël de Strasbourg. Le collectif mène jusqu'au 24 décembre, place Kléber, la cinquième édition de l'opération "Soupe étoilée", dont les bénéfices servent au maintien de l'emploi des personnes en insertion au sein de la centaine d'associations que regroupe Humanis en Alsace.

Plus de 5.500 litres vendus à Noël dernier

"Crème Dubarry aux parfums de clémentine et épice de Noël" : l'odeur de la recette de Nicolas Stamm attire les gourmands, dont beaucoup sont des habitués. "Nous avons conquis les Strasbourgeois", sourit Monique Berthelon, qui gère l'opération. Quatre chefs alsaciens se succèderont, chaque semaine de l'Avent, pour proposer leur propre recette. Fidèle à la "Soupe étoilée" depuis ses débuts, Émile Jung, fondateur de l'emblématique restaurant strasbourgeois Au Crocodile, fera ainsi déguster à partir du 15 décembre un "velouté mystère à la bière de Noël".

Le chef Nicolas Stamm au chalet Humanis du marché de Noël de Strasbourg, le 29 novembre 2017 - Radio France
Le chef Nicolas Stamm au chalet Humanis du marché de Noël de Strasbourg, le 29 novembre 2017 © Radio France - Aude Raso

Sur le chalet de la place Kléber, le gobelet de soupe coûte 3 euros, le sachet d'un litre, 9 euros. "Les associations connaissent une baisse des financements, qui rend difficile le maintien des emplois en insertion, explique Monique Berthelon. Pour pallier le problème, nous nous sommes tous mobilisés au travers de cette 'Soupe étoilée'." Des bénévoles et des salariés en insertion épluchent les légumes et vendent la soupe, un grossiste fournit les légumes, d'autres proposent gracieusement leurs cuisines... L'opération mobilise une nouvelle fois toute une chaîne de solidarité. L'an dernier, sur le marché de Noël de Strasbourg, 5.600 litres de soupe ont ainsi été écoulés. Un record qui ne demande qu'à être battu.

La soupe de Nicolas Stamm est à déguster jusqu'au 30 novembre. Du 1er au 8 décembre, Gérard Goetz - restaurant Julien à Fouday - proposera son "velouté crécy au petit bonheur". Ce sera ensuite au tour de Christophe Muller, chef de cuisine chez Paul Bocuse, de proposer, du 8 au 15 décembre, sa "crème de potiron entre Rhin et Rhône". Quant à la soupe d'Émile Jung, elle finira probablement le 24 décembre sur quelques tables de réveillon.

Opération "Soupe étoilée" sur le marché de Noël de Strasbourg, le 29 novembre 2017 - Radio France
Opération "Soupe étoilée" sur le marché de Noël de Strasbourg, le 29 novembre 2017 © Radio France - Aude Raso