Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au marché de Tulle, à Collonges-la-Rouge, l'obligation de porter le masque est respectée mais ...

-
Par , France Bleu Limousin

L'obligation de porter le masque en extérieur est-elle respectée ? Depuis vendredi dernier notamment le masque est imposé pour visiter Collonges-la-Rouge et Turenne en Corrèze. L'obligation a gagné aussi la plupart des marchés.De fait rares sont les contrevenants.

A Collonges-la-Rouge le port du masque est obligatoire uniquement en journée, aux heures de forte affluence
A Collonges-la-Rouge le port du masque est obligatoire uniquement en journée, aux heures de forte affluence © Radio France - Philippe Graziani

Vous l'aurez sans doute constaté vous aussi il y a peu de personnes qui vont sur un marché sans porter le masque depuis le weekend dernier surtout, après que la plupart des préfectures ont pris un arrêté pour l'imposer désormais dans de nombreux marchés en extérieur. Michelle cependant était ce mercredi sur le marché de la cathédrale de Tulle le visage découvert. Elle "ne savait pas" en fait que le masque était devenu obligatoire. 

Je crois qu'on va arriver à quelque chose de positif" Patrick, rencontré sur le marché de Tulle

Mais globalement la mesure est respectée. "Il y a beaucoup de monde donc il faut respecter les gestes barrières" souligne une dame qui fait son marché à Tulle. A Collonges-la-Rouge Carole, une touriste de la région parisienne, précise qu'elle le porte en permanence depuis longtemps et que "si on était logique avec la pandémie c'est dès le déconfinement qu'il aurait fallu le faire". "Bien sûr qu'il faut le mettre. Si tout le monde le respecte ... je crois qu'on va arriver à quelque chose de positif" ajoute Patrick rencontré sur le marché de Tulle. "Si on veut sauver le monde faut qu'on y pense" assure Patricia également à Tulle.

Sur le marché de la cathédrale de Tulle, les marchands approuvent la généralisation du port du masque
Sur le marché de la cathédrale de Tulle, les marchands approuvent la généralisation du port du masque © Radio France - Philippe Graziani

Une visite plus courte que prévue

Mais tout le monde n'est pas aussi convaincu. Beaucoup avouent qu'ils portent le masque surtout par peur du gendarme. Les contrevenants s'exposent à 135 euros d'amende. "Il y a des endroits comme ici en plein air, explique Thierry qui visite Collonges-la-Rouge en famille, si on respecte bien les distances de sécurité, si on est prudents entre nous, où c'est peut-être un peu exagéré". Et la chaleur n'aide pas cette famille de touristes alsaciens à Collonges-la-Rouge à mieux accepter cette mesure. "Les enfants ont chaud, nous on a chaud. Ça nous freine un petit peu dans notre visite". Ils ont de fait décidé d'écourter leur passage dans le village corrézien. Serge lui a fait plus qu'écourter son passage. Il venait sans masque sur le marché de Tulle, ignorant l'obligation. "J'en ai rien à f....., lance-t-il quand on le lui fait remarquer. Je le porte quand je rentre dans un magasin mais en plein air je vois pas l'utilité". Il a du coup décidé de rentrer chez lui sans faire son marché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess