Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Au moins 200 pet-sitters, nounous pour chiens et chats, dans l'Indre

mercredi 27 juillet 2016 à 18:18 Par Justine Dincher, France Bleu Berry

C'est souvent un casse-tête au moment des vacances : qui pour garder notre chien, chat, poisson rouge en notre absence ? Le site animaute.fr recense au moins 200 pet-sitters dans l'Indre. Rencontre avec une nounou pour animaux, à Ardentes.

Corinne (à gauche) retrouve Aurélie (à droite), sa pet-sitter.
Corinne (à gauche) retrouve Aurélie (à droite), sa pet-sitter. © Radio France - Justine DINCHER

Ardentes, France

Qui va garder "Minouche" pendant les vacances ? Le camping ne veut pas de lui, la voisine est absente et ne peut pas le garder, et le chenil est complet. Bref, c'est toujours une grosse galère pour faire garder son animal pendant l'été. Depuis quelques années, un nouveau service s'est développé : le pet-sitting, la garde d'animaux entre particuliers. Le site Internet animaute.fr, leader dans le secteur, recense 200.000 pet-sitters partout en France, dont 200 dans l'Indre.

REPORTAGE | Corinne a trouvé la pet-sitter parfaite.

Une ménagerie à la maison

Aurélie, 35 ans, habitante d'Ardentes dans l'Indre, s'est lancée il y a cinq ans dans le pet-sitting. Elle n'a pas de compétences particulières pour gérer des animaux, elle le fait par passion : "je suis passionnée depuis toute petite par les animaux, j'ai besoin des animaux autour de moi pour me sentir bien".

"Je dois m'entourer d'animaux pour me sentir bien", confie Aurélie, une pet-sitter. - Radio France
"Je dois m'entourer d'animaux pour me sentir bien", confie Aurélie, une pet-sitter. © Radio France - Justine DINCHER

Déjà propriétaire d'un chien, d'un perroquet et de quelques poules, elle accueille donc temporairement des animaux chez elle. Elle s'est inscrite sur le site animaute.fr pour proposer ses services aux particuliers.

Corinne a vu son annonce il y a quelques semaines. Cette autre habitante d'Ardentes cherchait à faire garder sa chienne, un labrador blanc bien malade, pour partir en week-end dans sa famille loin de la maison : "j'ai placé deux fois "Vanille" dans un chenil, et à chaque fois, quand je la récupérai ça n'allait pas. Elle pleurait pendant 30 minutes, ne mangeait plus. Je ne supportais pas".

Pas de nounou, pas de vacances

D'après Corinne, le service est meilleur entre particuliers : "je n'ai rien contre ces chenils, il y en a des très bien. Mais ce n'est pas le même accueil. Mon chien est malade, il a besoin de beaucoup d'attention". Corinne s'est plusieurs fois privée de vacances faute de trouver quelqu'un pour garder "Vanille".

Cette fois-ci, impossible de louper les 50 ans de sa sœur, loin de la maison. Elle a donc contacté Aurélie sur le site Internet. Les deux femmes se sont rencontrées, avec "Vanille". Marché conclu, la chienne de Corinne a passé trois jours chez Aurélie.

9 euros la journée de garde

Cette pet-sitter, actuellement au chômage, lui a fait payer 9 euros par jour pour la garde de "Vanille" (croquettes à fournir). "C'est moins cher que dans un chenil, même si il faut payer 35 euros de droit d'accès, au site animaute.fr", d'après Corinne qui promet de repartir vite en week-end, sans stresser, "c'est sûr que nous re-ferons appel à Aurélie !".

INTERVIEW | Aurélie explique comment il faut s'y prendre pour faire du pet-sitting.