Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La SPA vauclusienne cherche des familles adoptives après un été d'abandons

lundi 27 août 2018 à 6:05 Par Charlotte Lalanne-Labeyrie, France Bleu Vaucluse

Les abandons d'animaux se sont multipliés cet été. La SPA de l'Isle sur la Sorgue a recueilli déjà près de 600 chiens et chats. Le refuge est saturé et les adoptions de plus en plus rares.

Hugo et Louis sont venus aux portes ouvertes de la SPA vauclusienne pour adopter un chat
Hugo et Louis sont venus aux portes ouvertes de la SPA vauclusienne pour adopter un chat © Radio France - Charlotte Lalanne

L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Chaque été, le constat est le même au refuge du Petit Pigeolet, à l'Isle sur la Sorgue. En cette fin de saison, la SPA a recueilli près de 600 animaux. Un chiffre malheureusement stable, alors que les adoptions sont de moins en moins nombreuses. Le refuge a organisé un week-end portes ouvertes pour encourager les familles à adopter. Et entre les 350 chats et les quelques 260 chiens hébergés ici, il y a l'embarras du choix. Sauf que bien souvent les "adopteurs" ont leur critères.  

Pour les chats, on les préfère petits et en bonne santé, ça coûte moins cher en frais vétérinaires.  Heureusement, il  y aussi quelques bons samaritains.  Hugo et Louis sont venus exprès avec leur maman pour une "opération sauvetage" : "C'est pour les chats qui sont soit malades ou qui ont plus de 10 ans. Parce que je vois que la plupart des chats ici sont en mauvaise santé, et ils partent moins facilement à l'adoption, çà me fait de la peine" explique Hugo, 12 ans.

Après moult caresses,  les deux frères ont finalement jeté leur dévolu sur une petite chatte un peu cabossée par la vie. "On la trouve tous les deux mignonne" sourit Hugo. "Et câline" ajoute son frère.  

Ce geste, trop rare, touche Brigitte, mais cette aide soignante tient à avertir la famille.  "Depuis qu'elle est là, cette minette n'a jamais été trop belle donc vous aurez peut-être des soins vétérinaires à faire."

"Pas de problème, on a un super véto !" répond gaiement Sophie, la maman. 

Adopter à la SPA, c'est presque un acte citoyen quand on sait qu'une vingtaine de chats atterrissent dans ce refuge vauclusien chaque jour en été. Ce week-end portes ouvertes aura permis quelques adoptions : quatre chiens et une quinzaine de chats ont trouvé un nouveau foyer.