Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Au moins dix communes des Pays de Savoie mises à l'amende faute de logements sociaux

mercredi 8 novembre 2017 à 19:24 Par Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie

Les préfets indiqueront par arrêté dans les jours prochains les sanctions infligées à neuf communes de Haute-Savoie, et une de Savoie, qui ne respectent pas le quota de logements sociaux imposés par loi SRU.

La commune du genevois français possède moins de 5% de logements sociaux
La commune du genevois français possède moins de 5% de logements sociaux © Radio France - Marie AMELINE

Annecy, France

Au moins une dizaine de communes des pays de Savoie à l'amende. Elles n'ont pas construit assez de logements sociaux sur les trois dernières années. En infraction avec la loi SRU ( de solidarité et de rénovation urbaine) qui impose aux communes de plus de 3500 habitants de disposer de 25% de logements sociaux d'ici 2025, ces communes vont être sanctionnés. Les préfets vont publier des arrêtés en ce sens dans les prochains jours.

Au total, plus de la moitié des communes françaises concernées ( 649 sur 1161 communes de plus de 3500 hab) sont encore aujourd'hui hors la loi, 18 ans après l'adoption de cette loi SRU. Parmi elles 32 communes d'Auvergne Rhône-Alpes.Sur les 10 en Pays de Savoie: 1 en Savoie Challes les eaux, et 9 en Haute-Savoie , à Collonges-sous-Salève, Cranves-Sales, Epagny-Metz-Tessy, Poisy, Reignier, Saint-Jorioz, Sevrier , et Sillingy.

Collonges-sous-Salève, commune de 4500 habitants dans le genevois français, figure comme la plus mauvaise élève. de Haute-Savoie avec moins de 4% de logements sociaux.

Je suis obligé de chercher un appartement sur Saint-Julien en genevois. A Collonges, ils préfèrent payer l'amende que de construire des logements sociaux

"Non, on ne préfère pas l'amende. On essaie de rattraper notre retard" Christophe Béroujon, adjoint à l'urbanisme de Collonges-Sous-Salève

500 000 mille logements sociaux n'auraient pas vu le jour sans cette loi, ses contraintes et sanctions"

Thierry Repentin, l'ancien ministre savoyard, préside la commission SRU, chargée de veiller à la bonne application de la loi.

Coincés entre mer et montagne, nous ne serons jamais à 25% de logements sociaux"

Le maire divers droite de Sevrier, et suppléant de la députée LREM de la 2ème circonscription de Haute-Savoie, Jacques Rey, une nouvelle fois sanctionné avec moins de 5% de logements sociaux sur sa commune des bords du lac d'Annecy, écrit au président de la république pour réclamer des aménagements à la loi SRU.

"Ce taux de 25% de logements sociaux est inatteignable" Jacques REY

Des communes soumises aux lois littoral et montagne y arrivent bien! on est pas obligé de construire"

L'offre de logements sociaux passe par un vrai choix politique, où un maire n'est pas obligé mais peut acheter et convertir de l'habitat existant. Thierry Repentin

Thierry Repentin