Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pyrénées-Atlantiques : 300 femmes victimes de violences prises en charge depuis le début de l'année

jeudi 24 novembre 2016 à 6:00 - Mis à jour le jeudi 24 novembre 2016 à 15:01 Par Oihana Larzabal, France Bleu Pays Basque

C'est la journée internationale contre les violences faites aux femmes ce vendredi 25 novembre. Au Pays Basque il existe un réseau local d'accompagnement des femmes victimes de violences qui propose écoute, hébergement, suivi, aide juridique et économique.

La loi d'aout 2014 pour la réelle égalité entre les femmes et les hommes protège les victimes
La loi d'aout 2014 pour la réelle égalité entre les femmes et les hommes protège les victimes -

Pays Basque, Pyrénées-Atlantiques, France

Une femme victime de violence conjugale est prise en charge chaque jour dans le département des Pyrénées-Atlantiques : 300 entre le 1er janvier et le 30 septembre 2016.

"Tout l’enjeu, c’est que la personne victime de violence sache à qui s’adresser", explique Samuel Niceron, chef de services au pôle insertion d'Atherbea, l’une des quatre associations locales qui accompagnent les femmes victimes de violences.

"On propose un hébergement d'urgence, sûr, pour le soir même" — Samuel Niceron, ATHERBEA

Le réseau local d'accopagnement des femmes victimes de violences propose hébergement et suivi

Délit et crime

Les violences conjugales sont un délit. Le viol ou la tentative de viol est un crime. La loi protège les victimes de violences. Les associations membres du réseau local d'accompagnement peuvent proposer une solution immédiate pour les victimes et leurs enfants, y compris un hébergement d'urgence le soir même.

Le réseau local d'accompagnement propose une solution immédiate - Aucun(e)
Le réseau local d'accompagnement propose une solution immédiate -
Permanences au commissariat de Bayonne, à l'hopital, au tribunal, etc; - Aucun(e)
Permanences au commissariat de Bayonne, à l'hopital, au tribunal, etc; -

Une solution immédiate pour toutes les femmes victimes de violences

Le réseau local d'accompagnement des femmes victimes de violences est composé de 4 associations :

  • L'ACJPB : association citoyenne justice Pays Basque
  • le Planning familial
  • l'AEFHPA : association pour l'égalité entre les femmes et les hommes des Pyrénées Atlantiques, membre du réseau CIDFF
  • ATHERBEA

"Les femmes victimes de violences ont des droits, il faut les faire vivre" — Marie-Hélène Ville, CIDFF

La loi protège les femmes victimes de violences conjugales

Mobilisation à l'occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes

Le réseau local d'accompagnement des femmes victimes de violences organise une conférence vendredi 25 novembre sur les conséquences psycho-traumatiques des violences sur la santé. C'est à partir de 9 heures au cinéma Le Select de St Jean de Luz.

Le Collectif contre les violences sexistes appelle à une manifestation à 18h30 devant la mairie de Bayonne suivie d'une soirée débat au Gaztetxe.

Erreportaia euskaraz

Les chiffres des violences faites aux femmes - Visactu
Les chiffres des violences faites aux femmes © Visactu -