Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au Salon des futurs mariés de Bordeaux, exposants et visiteurs veulent rester optimistes malgré le Covid-19

-
Par , France Bleu Gironde

Le Salon des futurs mariés de Bordeaux a lieu ce week-end du 24 octobre. Malgré le report de beaucoup de cérémonies cette année à cause du coronavirus, les professionnels du secteur et les couples fiancés se disent "confiants" pour la saison 2021.

Au Salon des futurs mariés de Bordeaux, le 24 octobre 2020
Au Salon des futurs mariés de Bordeaux, le 24 octobre 2020 © Radio France - Margot Turgy

"Il faut continuer de célébrer l'amour." Devant son stand de robes de mariée sur-mesure au Salon des futurs mariés de Bordeaux, Anne-Laure Neves se dit "très confiante". Malgré les nombreux reports de mariages cette année à cause de la crise sanitaire, cette artisante bordelaise explique que "chaque robe commandée est payée, même si la cérémonie est reportée." Son chiffre d'affaires n'a donc pas trop souffert, mais il lui a manqué le traditionnel bouche à oreille : "Mes mariées de cet été auraient pu m'apporter une visibilité auprès de leurs invitées, c'est donc pour moi un report d'un an de développement de l'entreprise", explique Anne-Laure Neves. 

On va célébrer les mariages en semaine, Jérôme Grondin, traiteur à Bordeaux 

L'objectif pour la saison prochaine : rattraper le retard accumulé en 2020. Certains artisans, comme le traiteur bordelais Jérôme Grondin, ont déjà trouvé une stratégie : "On va commencer à célébrer des mariages en semaine, à partir du mercredi." Un moyen pour le professionnel de servir ses petits fours aux mariés qui ont dû reporter leur cérémonie et à ceux qui l'avaient déjà planifié en 2021. 

La créatrice de robes de mariée sur-mesure Anne-Laure Neves devant son stand au Salon des futurs mariées de Bordeaux, le 24 octobre 2020
La créatrice de robes de mariée sur-mesure Anne-Laure Neves devant son stand au Salon des futurs mariées de Bordeaux, le 24 octobre 2020 © Radio France - Margot Turgy

Quant aux futurs mariés, ils préfèrent ne pas trop penser aux conséquences de la crise sanitaire pour l'instant. Fiancés depuis deux ans, Alex et Julien doivent se dire oui en juin l'année prochaine. "On organise tout comme si la situation allait redevenir normale", explique Julien. "On a pour l'instant plus à penser avec le traiteur, l'ambiance et la décoration!" renchérit Alex. Si la situation sanitaire ne s'améliore pas d'ici juin 2021, ces deux fiancés bordelais pensent tout de même se marier en petit comité et reporter la fête avec le reste de leurs invités. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess