Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chambéry : au sommet d'une grue pour clamer leur opposition à la construction du parking Ravet

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les opposants à la construction du parking Ravet à Chambéry (Savoie) ont mené une action coup de point tôt mardi matin. De 6h à 9h, le chantier a été occupé et deux militants sont montés au sommet de la grue avec un vélo.

Un vélo a été déposé au sommet de la grue pour dénoncer la construction du parking Ravet à Chambéry.
Un vélo a été déposé au sommet de la grue pour dénoncer la construction du parking Ravet à Chambéry. - DR

Chambéry, France

Les opposants au projet de construction du parking Ravet à Chambéry (Savoie) ont mené une opération coup de point mardi 25 juin. Entre 6h et 9h, une soixantaine de militants ont investi le chantier avec leurs vélos. Deux d'entre eux sont même montés au sommet de la grue de chantier avec une bicyclette. Objectif : obtenir un entretien avec le maire de Chambéry, Michel Dantin. 

Une banderole avec l'inscription "Laisse béton" a été déployée sur la grue avant d'être enlevée peu après 9 heures. Le choix du vélo n'est pas anodin puisque les opposants défendent des modes de transport plus verts pour se déplacer en hyper-centre de Chambéry. 

Les soixante militants se sont allongés au milieu du chantier pour protester contre la construction d'un nouveau parking à Chambéry. - Aucun(e)
Les soixante militants se sont allongés au milieu du chantier pour protester contre la construction d'un nouveau parking à Chambéry. - DR

Contre l'entrée de voitures en centre-ville

"Ce projet va faire entrer encore plus de voiture en centre-ville alors que nous pouvons utiliser des moyens de déplacement plus doux comme les transports en commun ou les vélos", explique Camille, un des opposants à ce nouveau parking.

L'opération a duré trois heures et s'est terminée aux alentours de 9h puisque les militants du "Collectif Ravet" ont obtenu gain de cause. Le maire de Chambéry, Michel Dantin, a accepté de les recevoir pour discuter du projet de parking. Il ne reste plus qu'à fixer une date. "Les agendas sont d'ores et déjà en train d'être étudiés pour que l'on puisse se voir", se réjouit Camille, qui était présent lors du rassemblement.

Les militants en sont conscients. Leur opération est dangereuse mais grâce à ça, ils ont obtenu un entretien avec Michel Dantin, maire de Chambéry. - Aucun(e)
Les militants en sont conscients. Leur opération est dangereuse mais grâce à ça, ils ont obtenu un entretien avec Michel Dantin, maire de Chambéry. - DR