Société

Au sud de Toulouse, la leçon d'instruction civique de la mère d'une victime de Mohammed Merah

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse vendredi 20 mars 2015 à 12:54

FBToulouse leçon d'instruction civique à l'école d Eaunes par Latifa Ibn Ziaten
FBToulouse leçon d'instruction civique à l'école d Eaunes par Latifa Ibn Ziaten © Radio France - olivier lebrun

A l'occasion du troisième anniversaire des tueries perpétrées par Mohammed Merah à Montaubaun et Toulouse, Latifa Ibn Ziaten, la mère de la première victime du tueur, s'est rendue ce jeudi dans une école primaire à Eaunes au sud de Toulouse accompagnée de Najat Vallaud-Belkacem et de Bernard Cazeneuve pour une leçon d'instruction civique à des élèves de CM1/CM2.

A l'occasion du troisème anniversaire des tueries de Mohammed Merah, Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier militaire abattu par le tueur au scooter, est revenue une fois de plus à Toulouse, ce jeudi. Cette fois, pas de visite dans les "quartiers sensibles" mais un passage dans une petite école à une vingtaine de kilomètres au sud de la ville rose, près de Muret.

Dans le cadre de la semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémistime, elle est venue porter son message de respect et de tolérance devant les éléves de CM1/CM2 de l'école Jean Dargassies en présence de Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale et de Bernard Cazeneuve ministre de l'Intérieur. Un message qui a "impressionné " les écoliers.

4.000 inscrits en un mois à la "Réserve citoyenne"

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé à cette occasion que 4.000 personnes s'étaient inscrites depuis un mois à la "Réserve citoyenne", ces adultes volontaires pour aller dans les écoles et établissements scolaires transmettre les valeurs de la République et de la citoyenneté. Une réserve voulue par le président de la République après les incidents qui avaient émaillé les minutes de silence et les hommages dans certains établissements au lendemain des attentats de janvier en France. Selon la ministre de l'Education nationale, "l'école si elle veut bien transmettre ces valeurs ne pourra le faire seule,  elle a besoin d'adultes de bonne volonté ".

Le reportage à l'école d'Eaunes d'Olivier Lebrun.

FBToulouse Latifa Ibn Ziaten à l'école d'Eaunes

 

Partager sur :