Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Au travail, dans le couple ou pendant l'enfance, les chiffres édifiants des violences faites aux femmes

Par

Une femme sur six déclare avoir subi une agression physique ou sexuelle par un conjoint. Plus de trois femmes sur dix rapportent des attouchements non désirés au travail. Voici quelques-uns des résultats d'une grande enquête menée par le ministère de l'Intérieur et dévoilée ce lundi soir.

Une femme sur six déclare avoir été victime d'une agression physique ou sexuelle par un conjoint au cours de sa vie. Une femme sur six déclare avoir été victime d'une agression physique ou sexuelle par un conjoint au cours de sa vie.
Une femme sur six déclare avoir été victime d'une agression physique ou sexuelle par un conjoint au cours de sa vie. © Maxppp - Catherine AULAZ

Ce n'est pas vraiment une surprise, mais cela permet d'avoir des chiffres, tangibles et officiels. Selon une étude dévoilée ce lundi par le ministère de l'Intérieur , les femmes sont systématiquement les premières victimes de violences, qu'elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles, depuis leur enfance jusqu'à l'âge adulte, en couple ou au travail. Cette enquête, menée en 2021, a aussi permis de recueillir des données qui échappent aux services de police et gendarmerie, lorsque les victimes renoncent à déposer plainte. 

Publicité
Logo France Bleu

Cette large enquête, baptisée "Genese" (Genre et sécurité), repose sur les réponses de près de 109.000 personnes âgées de 18 à 74 ans. Voici ce qu'il en ressort :

  • Plus d'une femme sur cinq (21%) déclare avoir subi de la violence dans sa famille avant l'âge de 15 ans, qu'elle soit de nature psychologique, physique ou sexuelle. Les hommes sont 17%.
  • Près d'une femme sur six (15,9%) déclare avoir subi une agression physique ou sexuelle par un conjoint après l'âge de 15 ans. C'est trois fois plus que les hommes (5,6%). Extrapolé à la population française, cela représenterait 3,6 millions de femmes.
  • Toujours après 15 ans, plus d'une femme sur six (16,8%) déclare avoir subi des violences sexuelles en dehors du couple (l'auteur des violences n'est ni le partenaire, ni un ex-partenaire). C'est cinq fois plus que les hommes (3,3%). Par ailleurs, quel que soit le sexe de la victime, des hommes sont très majoritairement à l'origine des faits.
  • Parmi les violences citées, les femmes "rapportent plus fréquemment les types de violences potentiellement les plus graves et subissent des faits sur des durées et à des fréquences plus élevées que les hommes", note l'étude.
  • Au travail, plus de trois femmes sur dix rapportent des attouchements non désirés "sur des parties du corps, des baisers, des étreintes". Elles sont autant à avoir reçu "des propositions déplacées de rendez-vous privés". Huit femmes sur dix indiquent enfin avoir subi "des regards déplacés ou insistants". Ces comportements sexuels et sexistes au travail concernent trois fois plus de femmes que d'hommes.

Rappelons aussi que selon l'Observatoire national des violences faites aux femmes :

  • En moyenne, chaque année, 94.000 femmes sont victimes de viols ou de tentatives de viol.
  • Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime.
  • Dans 47 % des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.
  • Suite aux viols ou tentatives de viol qu’elles ont subi, seules 12 % des victimes ont porté plainte.

Et qu'en 2020, toujours selon cet observatoire interministériel : 

  • 102 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire.
  • 82 % des morts au sein du couple sont des femmes. 
  • Parmi les femmes tuées par leur conjoint, 35 % étaient victimes de violences antérieures de la part de leur compagnon. 
  • Parmi les 22 femmes ayant tué leur partenaire, la moitié, soit 11 d’entre elles, avaient déjà été victimes de violences de la part de leur partenaire.
Le 3919, numéro national de référence pour les femmes victimes de violences. © Radio France

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu