Infos

Aubinges invente l'éclairage public intermittent

Par Michel Benoît, France Bleu Berry mardi 5 janvier 2016 à 17:49

L'éclairage se déclenche à votre passage
L'éclairage se déclenche à votre passage © Radio France - Michel Benoit

Aubinges, un petit village de 370 habitants, au Nord de Bourges, a installé, voici deux ans, un système d'éclairage public particulièrement économe. Les ampoules s'allument puis s'éteignent au fur et à mesure de votre déplacement. Le syndicat de l'énergie du Cher croit beaucoup en cette technique.

C’est un poste de dépenses qui n’est pas négligeable pour les communes : l’éclairage public. Il peut représenter jusqu’à 40 % de la facture d’électricité.  Toutes les bonnes idées sont donc les bienvenues pour réaliser des économies. Le petit village d’Aubinges est l’un des premiers en France à avoir opté pour un éclairage public intermittent. Les lampadaires ne s’éclairent que lorsque que quelqu’un se présente sur la route. Aubinges est équipé depuis deux ans et ne le regrette pas.

L’allumage des lampadaires repose sur un système à double détection de présence : l'un sur le pylône, l'autre à l'entrée de la route. Ces faisceaux infrarouges détectent les mouvements et déclenchent l'allumage des ampoules leds. C'est une société, installée à St-Doulchard, près de Bourges, Citeos, qui a conçu l'installation. 37 pylônes leds ont été installés avec une attention particulière réservée aux intersections où le temps d'allumage est plus élevé afin de tenir compte du temps d'arrêt des véhicules. Le maire d'Aubinges, Jean-Paul Roblet n'a pas trop hésité avant de choisir cet équipement. L'ancien éclairage public à lampe au mercure consommait énormément et il était temps de le remplacer. La commune en a profité pour enfouir les réseaux et c'est le syndicat de l'énergie du Cher qui a payé le système de détection, soit environ 15.000 euros. Jean Paul Roblet ne regrette pas son choix, même si la maintenance a été importante au début, le temps que l'installation soit rodée.

Le syndicat de l'énergie du Cher promeut l'idée - Radio France
Le syndicat de l'énergie du Cher promeut l'idée © Radio France - Michel Benoit

Trois lampadaires s’allument durant un peu moins d’une minute au fur et à mesure du déplacement. La nuit reprend ensuite ses droits. Cela fonctionne aussi pour les cyclistes et les piétons. L'économie engendrée est difficile à calculer car le village en a profité pour étendre son éclairage public. Les habitants sont plutôt satisfaits même si certains remarquent que les lampadaires s'allument parfois au simple passage d'un chat !

Aymar de Germay, président du syndicat de l'énergie du Cher y croit beaucoup. Six autres communes du département ont également opté pour cet éclairage intermittent. Son intérêt est également de lutter contre la pollution lumineuse et de mieux respecter la faune sauvage, les insectes notamment qui sont moins attirés par les ampoules. un système d’éclairage intermittent évidemment réservé aux voies communales là où la circulation reste faible.

Partager sur :