Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Augmentation de la fréquentation du Tempo au Mans

-
Par , France Bleu Maine

VIDEO : Loîc Latour, directeur marketing et commercial de la Setram nous parle des nouvelles voix du tram, du bilan du Tempo, et de la sécurité.

Loïc Latour
Loïc Latour - Christelle Caillot

Le Mans, France

Le Tempo marche bien

Depuis la mise en service fin février, le Tempo, ce bus à haut niveau de service qui remplace la ligne 16 entre la gare et Allonnes marche bien selon la Sétram. "De 4.300, on est passé à 5.000 usagers par jour" nous dit Loïc Latour, le directeur marketing et commercial de la Sétram, "soit une hausse moyenne de 15% en semaine et de 20% le samedi. Du coup, les horaires vont être aménagés à partir du lundi 18 avril avec une moyenne d'un bus toutes les huit minutes".

C'est l'agglo qui décide de la mise en place d'une nouvelle ligne

Aujourd'hui, les élus de la Chapelle St-Aubin et de la Milesse souhaiteraient une liaison directe dans le secteur. Selon Loïc Latour, il y a actuellement une expérimentation avec une navette tous les mercredis. Après, c'est l'agglomération du Mans qui décide de la mise en place ou non d'une nouvelle ligne.

La sécurité après les attentats de Bruxelles

"On n'a pas renforcé la sécurité depuis les attentats de Bruxelles mais ce qu'il faut savoir c'est qu'on a un système de sécurité bien rôdé avec une équipe de vérificateurs qui est sur le terrain tous les jours. Il y a également de la vidéo-surveillance dans les tramways et à toutes les stations du tram et du Tempo. A cela s'ajoute une équipe de médiation qui a été mise en place il y a deux ans. Tous les conducteurs sont également reliés au PC, un poste de contrôle centralisé. Il n'y a pas plus d'incivilités ni de fraudes depuis le début de l'année.

On espère gagner 400.000 voyageurs sur l'année

La Sétram compte actuellement 115.000 voyageurs par jour dont 70.000 rien que pour le tramway. "On espère gagner 400.000 voyageurs dans l'année avec la mise en place du Tempo" nous a déclaré ce jeudi Loïc Latour.