Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Augmentation des contrôles sanitaires pendant les fêtes de fin d'année

-
Par , France Bleu Vaucluse
Avignon, France

La Direction Départementale de la Protection de la Population (la DDPP) du Vaucluse augmente ces contrôles sur les produits festifs du réveillon. Grande surface, restaurant, producteur, les 30 agents ne laissent rien passer. Cette fois-ci, c'est un Carrefour Contact a Avignon qui à reçu la visite.

Les agents regardent du coté des fruits et légumes
Les agents regardent du coté des fruits et légumes © Radio France - Nina Valette

C’est une tradition pour les fêtes de Noel, les inspecteurs de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) augmentent le nombre de contrôles avant, pendant et après les fêtes.

Des contrôles qui visent les commerces non-sédentaires (marchés de Noel, stands des galeries commerciales), les restaurants, les grossistes ou encore les magasins d’alimentation. Et surtout sur les produits de fête

Vérification des fruits et légumes

Ce jeudi, deux agents étaient dans un Carrefour Contact à Avignon pour vérifier les fruits et légumes. « La traçabilité est importante parce que les Français préfèrent manger des produits du coin si le prix est intéressant » précise l’agent. 

Et justement, l’affichage concernant les champignons ne convient pas à cet inspecteur. « Certes sur le produit, c’est indiqué ‘Pologne’, mais sur la signalétique, il y a écrit ‘France’. Et le produit polonais est entouré de produit français. Forcement ça perturbe le consommateur ». Le gérant va donc devoir écarter les produits étrangers des champignons français afin d’être plus clair. 

Vérification des chambres froides

Étape suivante, vérifier le rayon frais. Cette fois-ci, la température et les DLC sont aussi passées aux cribles. Rien à signalé cette fois ; « C’est même du bon boulot puisque l’enseigne fait « des -50% » sur les produits avec une DLC courte. Ça permet de réduire le gaspillage. » 

Après un tour dans la réserve et les chambres froides, le magasin s’en sort avec un résultat satisfaisant. « Si tous les magasins pouvaient être comme celui-ci, ça serait parfait » lance l’inspecteur. De quoi rassurer le responsable

Un résultat que les gérants, mais aussi les consommateurs, peuvent retrouver sur le site internet du gouvernement qui recense chaque opération

Il faut montrer patte blanche même coté paperasse
Il faut montrer patte blanche même coté paperasse © Radio France - Nina Valette
Les agents regardent si l'origine du produit correspond à l'affichage
Les agents regardent si l'origine du produit correspond à l'affichage © Radio France - Nina Valette
Choix de la station

À venir dansDanssecondess