Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Aulnay-sous-Bois : les mères qui ont patrouillé contre les voitures brûlées récompensées

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les mères de famille qui avaient patrouillé le 31 décembre dans la cité de l'Europe d'Aulnay-sous-Bois, contre les voitures brûlées ont reçu ce jeudi un "diplôme de citoyenneté" en mairie. "On ne veut pas remplacer la police" dit leur porte parole.

Les mères de famille ont reçu un "diplôme de citoyenneté" en mairie d'Aulnay
Les mères de famille ont reçu un "diplôme de citoyenneté" en mairie d'Aulnay © Radio France - Rémi Brancato

Aulnay-sous-Bois, France

Des mamans mises à l'honneur en mairie d'Aulnay-sous-Bois ce jeudi soir. Le 31 décembre dernier, elles avaient patrouillé dans la cité de l'Europe pour aller au contact des jeunes et éviter les voitures brûlées et les dégradations, comme France Bleu Paris l'avait relaté. Ce jeudi, dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville, les mères de l'association "les femmes capables" ont reçu un "diplôme de citoyenneté". Cette nuit là, seules quatre voitures ont brûlé dans toute la ville et la situation était calme dans leur quartier.

"On ne veut pas prendre la place de la police"

"C'est vraiment un grand honneur pour nous" sourit Mariame Gassama, la porte parole de l'association. "Nous on veut renouer le dialogue entre la police et les jeunes dans le quartier où les rapports sont parfois un peu tendus, mais on ne veut pas prendre la place de la police" explique-t-elle. En revanche, certaines mères de famille se disent prêtes à travailler avec les policiers. "Moi j'ai même donné mon numéro à la police, s'il y a un problème dans la cité, je me présente et j'essaie de parler avec les enfants" lâche Oulimata Gassama, la présidente de l'association.

Les mamans ont été mises à l'honneur à l'hôtel de ville d'Aulnay-sous-Bois

Hasard du calendrier, c'est ce jeudi que Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, a présenté sa nouvelle police de sécurité du quotidien et Aulnay-sous-Bois fait partie des communes qui comptera un quartier "de reconquête républicaine" : celui du Gros Saule. Dans ce dispositif, la police devrait s'appuyer sur "les partenaires locaux" et un "délégué cohésion police/population". 

Une initiative pour aider la nouvelle police de sécurité du quotidien?

Alors les initiatives citoyennes locales telles que celles de ces mères peuvent-elles aider la police? "Ce qui est plutôt intéressant c'est de rester dans un rôle de prévention" répond Séverine Maroun, première adjointe au maire d'Aulnay. "Après il y a le rôle de la police, [ces mamans] ne doivent pas être les relais principaux de la police et on ne va pas leur demander de l'être" tranche-t-elle.

Pourtant, la présidente de l'association assure vouloir rencontrer des mères de famille d'autres quartiers pour que l'action des "femmes capables" essaime dans toute la ville. Elle a notamment prévu une réunion avec des mamans du quartier du Gros Saule, celui ciblé comme "quartier de reconquête républicaine" par Gérard Collomb.

Mariame Gassama reçoit son diplôme d'honneur de la citoyenneté des mains de Séverine Maroun, première adjointe - Radio France
Mariame Gassama reçoit son diplôme d'honneur de la citoyenneté des mains de Séverine Maroun, première adjointe © Radio France - Rémi Brancato
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu