Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un spectacle de fin d'année à l'école sème la zizanie à Auribeau-sur-Siagne

vendredi 6 juillet 2018 à 6:34 Par Marion Chantreau, France Bleu Azur et France Bleu

Depuis le 15 juin, l'ambiance est tendue à Auribeau-sur-Siagne, petite commune située au débouché des gorges de la Siagne. Depuis la représentation théâtrale des élèves de trois classes du CE2 au CM2. Un spectacle qui n'a pas plu au maire, pour qui la fonction d'élu est diffamée.

Le village d'Auribeau-sur-Siagne
Le village d'Auribeau-sur-Siagne © Maxppp - Jean-Pierre AMET

C'est l'histoire d'un vol d'orange dans le village et à la fin, le voleur c'est le maire d'Auribeau. Son bureau est perquisitionné, son écharpe tricolore arrachée. Ce scénario, le maire de la commune, Jacques Varrone, ne le digère pas. Cette pièce de théâtre, jouée le 15 juin dernier dans une salle publique de La Roquette-sur-Siagne devant les parents d'élèves et l'adjointe aux affaires scolaires, fait désormais polémique. Une mise en scène inspirée d'ateliers d'écriture avec les élèves, préparée durant une année. 

C'est la fonction de maire qui est "injustement mise à mal", selon Jacques Varrone. "Sous couvert d'humour et de pédagogie, on ne peut diffamer une fonction d'élu, et cette pièce jette la suspicion à l'égard d'un représentant de la République."

On est davantage dans la perversité que dans l'humour. A cet âge, les esprits des enfants sont malléables, si c'est cela l'instruction civique à l'école ! -Le maire d'Auribeau-sur-Siagne

De l'humour mal interprété ? 

Jacques Varrone n'a pas assisté au spectacle, mais il explique que des parents d'élèves l'ont alerté, au lendemain de la représentation. Il a fait un signalement à l'inspecteur d'Académie qui est en train d'instruire l'affaire, "évaluer le degré de maladresse, d'imprudence,et d'implication des personnels" dans ce spectacle, précise l'inspecteur. 

Des enseignantes ont envoyé un mot d'excuse au maire, regrettant "l'interprétation qui a pu être faite de la pièce". Une maman d'élève, qui souhaite garder l'anonymat, parle d'un "spectacle humoristique, le soir-même tout le monde était ravi, les enfants se sont bien amusés, c'était du second degré et en aucun cas le maire ou les valeurs de la république ont été visées."

Reportage à Auribeau-sur-Siagne