Société

Autisme : il y a seulement 7 places en école maternelle pour les enfants autistes en Sarthe

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine jeudi 31 mars 2016 à 16:57

Daniel Lesscaeve, administrateur de "éclaircie, autisme Sarthe"
Daniel Lesscaeve, administrateur de "éclaircie, autisme Sarthe" © Radio France - Christelle Caillot

VIDEO : Daniel Lesschaeve, administrateur de l'association "éclaircie, autisme Sarthe" est notre invité à l'occasion de la journée mondiale de l'autisme. Il y a encore beaucoup de travail sur le diagnostic des malades, l'accompagnement scolaire et l'accès aux soins.

Il y a vingt ans, la France avait 40 ans de retard sur le diagnostic et l'accompagnement des enfants, aujourd'hui on en a 39 selon Daniel Lesschaeve de l'association "éclaircie autisme en Sarthe".

Le diagnostic

"C'est extrêmement important. Car déjà les familles sont fixées sur la santé de leur enfant et ensuite on peut avoir des aides aussi bien terme d'aides financières qu'en terme d'AVS, auxiliaire de vie scolaire. L'AVS, c'est une personne qui aide et accompagne l'enfant dans sa scolarité. En Sarthe, il y a environ 4.000 personnes atteintes d'autisme sans parler de certains patients qui sont dans les hôpitaux psychiatriques et qui n'ont jamais été diagnostiqués comme autistes".

Aujourd'hui, il y a seulement 20% des enfants atteints d'autisme qui sont scolarisés

"La France a un énorme retard dans la scolarisation des enfants par rapport à l'Espagne, l'Italie, ou le Portugal qui ont entre 90 et 100% d'enfants scolarisés. En France, et donc en Sarthe, en général il y a un des deux parents qui arrête de travailler et qui reste à la maison pour accompagner son enfant. Il y a une unité spécialisée qui a été créée à la rentrée scolaire en Sarthe mais il y a seulement sept places en école maternelle dans tout le département. De plus, c'est très compliqué d'avoir une AVS et on peut très bien vous dire en milieu d'année scolaire, on n'a plus de budget et donc plus d'AVS. Du coup, votre enfant ne peut plus aller à l'école".

Il faut parfois attendre un an pour avoir un rendez-vous chez le dentiste !

Quand on est autiste, c'est quasiment impossible d'avoir un rendez-vous chez le dentiste. Aujourd'hui, pour un enfant qui a des troubles sévères d'autisme, il faut qu'il aille chez le dentiste à Tours, Rennes, ou Angers avec des délais allant de 6 mois à deux ans. Vous imaginez ce qui peut arriver à une personne qui attend pendant deux ans pour avoir un rendez-vous et qui a un abcès à une dent. Et bien, c'est simple, le dentiste arrache la plupart des dents. Et ces enfants quand ils sont adultes, ils leur manquent plus de la moitié des dents sans parler de tout ce que cela induit au niveau de la nourriture".

On a toujours besoin de bénévoles

L'association " éclaircie autisme en Sarthe" tiendra un stand ce samedi 2 avril au Mans sur la place de la République. L'occasion d'aller à la rencontre des familles, d'expliquer la maladie et pourquoi pas de trouver de nouveaux bénévoles. "Des bénévoles pour nous donner un coup de main, bien sûr, on en a toujours besoin" rajoute Daniel Lesschaeve.