Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aux Aubiers, Pierre Hurmic inaugure une permanence pour répondre aux violences

-
Par , France Bleu Gironde

Pour répondre à la violence présente aux Aubiers, à Bordeaux, Pierre Hurmic a décidé de remettre un bureau de la Ville au coeur de ce quartier dit sensible. Il a inauguré cette permanence ce mardi et demande au ministre de l'Intérieur de ne pas fermer le commissariat ni le bureau de Poste.

Pierre Hurmic devant la permanence inaugurée dans le quartier des Aubiers à Bordeaux.
Pierre Hurmic devant la permanence inaugurée dans le quartier des Aubiers à Bordeaux. © Radio France - Yvan Plantey

Plus d'un mois après la mort du jeune Lionel, 16 ans, tué au cours d'une fusillade dans le quartier des Aubiers à Bordeaux, la municipalité décide de réagir. Le maire Pierre Hurmic avait dit qu'un "cap a été franchi". Il a inauguré cette semaine une permanence, ouverte trois fois par semaine avec possibilité de rencontrer des élus deux fois par semaine. Elle est située au coeur de ce quartier de réputation sensible et elle ouvrira dès le 25 février. L'objectif pour le maire de Bordeaux étant de remettre des services et une présence de la Ville dans ce quartier des Aubiers.

Pierre Hurmic en pleine discussion avec des habitants pas franchement convaincus par cette idée.
Pierre Hurmic en pleine discussion avec des habitants pas franchement convaincus par cette idée. © Radio France - Yvan Plantey

Un bureau municipal pour répondre aux problèmes de violence dans ce quartier : la solution ne fait pas l'unanimité aux Aubiers. Adossés au kebab qui est à côté de cette permanence, certains habitants prennent le maire de Bordeaux à partie. Ils lui reprochent de ne pas assez venir en personne dans le quartier : "Vous venez après un événement qui a pris une ampleur nationale mais on ne vous voit jamais ici", lance l'un d'eux. "Alain Juppé, lui, venait au moins une fois par mois", entend-t-on également.

"Ils vont trouver une solution pour le quartier ?"

Hadji, lui, est résigné, alors qu'il habite aux Aubiers depuis presque 40 ans. Il doute que cette permanence puisse changer quelque chose au contexte de violences. Sarcastique, il s'interroge : "Qu'est-ce que ça va changer ? Ils vont trouver une solution pour le quartier ? Je ne pense pas."
À quelques encablures, Farda observe la scène avec un oeil curieux. Depuis ces dernières semaines, Farda est plus inquiète qu'avant et surtout quand elle voit ses 4 enfants partir à l'école : "Je suis de plus en plus angoissée car je dois appeler toutes les cinq minutes pour m'assurer qu'ils sont bien arrivés."

La permanence est située au coeur du quartier des Aubiers à Bordeaux.
La permanence est située au coeur du quartier des Aubiers à Bordeaux. © Radio France - Yvan Plantey

Il y a une trentaine d'années, il y avait déjà une permanence municipale aux Aubiers mais elle a fermé depuis. Nicole toute que cela manque : "On se sentait abandonné ces dernières années.". Pour Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, cette permanence est aussi une façon de réaffirmer aux habitants des Aubiers qu'il n'oublie pas ce quartier. Au cours de cette inauguration, il s'est vivement opposé aux fermetures prévues du commissariat de police et du bureau de poste. Pour cela, il va écrire au ministre de l'Intérieur prochainement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess