Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Aux petits soins pour les seniors dans l'Eure

mardi 2 octobre 2018 à 19:06 Par Laurent Philippot, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le conseil départemental de l'Eure organisait ce mardi 2 octobre son premier salon seniors. Les 60 ans et plus représentent 25% de la population de l'Eure. Au programme, ateliers bien-être, nutrition, jeux mémoire ou quiz code de la route, mais aussi une conférence sur le digital.

Simone, 77 ans, est très stressée sur le simulateur de conduite. Elle qui se dit prudente dans la vraie vie, a fait 18 fautes en cinq minutes
Simone, 77 ans, est très stressée sur le simulateur de conduite. Elle qui se dit prudente dans la vraie vie, a fait 18 fautes en cinq minutes © Radio France - Laurent Philippot

Évreux, France

Le rendez-vous de la vitalité, c'est le sous-titre de ce premier salon seniors organisé par le conseil départemental de l'Eure ce mardi 2 octobre. Un thème on ne peut plus d'actualité alors que le gouvernement lance une grande consultation citoyenne "Comment mieux prendre soin de nos aînés ? ". Mais surtout, ne vous méprenez pas, être senior, ça ne veut pas dire être vieux. Comme tous les retraités, les seniors eurois ne voient pas le temps passer. 

Odile, 65 ans, se demande bien comment elle faisait quand elle travaillait. La sexagénaire, hyperactive, est venue avec son mari Ramuncho, 64 ans, "pour voir". Ils en ont  profité pour faire un petit bilan santé sur un des nombreux stands présents dans le hall du l'hôtel du département. "Comme on s'y attendait, j'ai des problèmes d'oreille", confesse Ramuncho. Sa femme Odile confirme, "il parle vite, il parle fort". Et que Ramuncho soit dur de la feuille, c'est même une source de conflit au sein du couple. Pourtant, Ramuncho ne veut pas se faire appareiller, mais promet de faire attention.

Les visteurs ont pu tester leur audition, leur vue et vérifier s'ils ont du diabète - Radio France
Les visteurs ont pu tester leur audition, leur vue et vérifier s'ils ont du diabète © Radio France - Laurent Philippot

Nutrition, code de la route, bien-être, mémoire 

De nombreux ateliers sont à la disposition des visiteurs, par exemple, un atelier nutrition pour apprendre à bien se nourrir, car à chaque âge de la vie correspondent des besoins spécifiques. Les plus audacieux ont pu tester le simulateur de conduite. Simone, 77 ans, a les yeux rivés sur les trois écrans et elle trouve l'expérience très stressante. Pas question de la perturber en lui posant quelques questions. "Justement, c'est ça l'intérêt" enchaîne Djéné Elriz, l'animateur de l'association Vigi2Roues

Quand on conduit, on ne doit pas être distrait, aussi bien par un SMS ou par un enfant à l'arrière qui vous dit mamie, c'est quand qu'on arrive ? " - Djéné Elriz, animateur Vigi2Roues

Limitez les matières grasses, sans pour autant les supprimer.  Et  attention à la déshydratation, surtout à partir de 75 ans - Radio France
Limitez les matières grasses, sans pour autant les supprimer. Et attention à la déshydratation, surtout à partir de 75 ans © Radio France - Laurent Philippot

Les secrets de la jeunesse de Jean-Pierre Descombes

Pour animer ce premier salon, le conseil départemental a fait appel à Jean-Pierre Descombes, le célèbre animateur des Jeux de 20 heures sur FR3 pendant plus de dix ans. À 71 ans, il continue d'animer des galas, des salons, tout en s'occupant de sa maison en Sologne où il coupe du bois, tronçonne. Il a même un étang avec des carpes, auxquelles il a donné un petit nom, Simone et Françoise. L'animateur, toujours invité dans un salon ou à courir les plateaux télé, le confie : " un des secrets, c'est de s'entourer de jeunes"

Jean_Pierre Descombes exhorte le public à se bouger, à ne pas toujours s'écouter et surtout à s'entourer de jeunes - Radio France
Jean_Pierre Descombes exhorte le public à se bouger, à ne pas toujours s'écouter et surtout à s'entourer de jeunes © Radio France - Laurent Philippot

Être senior, c'est parfois  sur le plan physique ne pas pouvoir suivre ce qu'on a envie de faire sur le plan psychique. Mais être senior, ça ne pas dire être vieux. Même si la machine tousse un peu, il faut la sortir, il ne faut pas la laisser dans le garage ! " - Jean-Pierre Descombes

Le conseil départemental publie Tandem, journal destiné aux aînés et à leurs proches. Vous pouvez vous y abonner gratuitement en ligne ou le télécharger.