Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Les Bonnes Ondes

Aux Restos du Cœur d'Auxerre, les bénévoles dans les starting-blocks

mardi 21 novembre 2017 à 4:09 Par Louis-Valentin Lopez, France Bleu Auxerre

Une soixantaine de bénévoles est sur le pied de guerre aux Restos du Cœur d'Auxerre. La campagne d'hiver débute aujourd'hui mardi, jusqu'au mois de mars. Des distributions tous les mardis et vendredis, et des volontaires qui redoublent d'efforts et de sourires !

Jacqueline et Marcelle accueillent les bénéficiaires avec des viennoiseries et du café chaud.
Jacqueline et Marcelle accueillent les bénéficiaires avec des viennoiseries et du café chaud. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

Auxerre, France

Un doux fumet de viennoiseries, une odeur de café chaud... Marcelle et Jacqueline sont fin prêtes à chouchouter les bénéficiaires. "C'est le moment de s'asseoir, de se détendre, de discuter avec nous", s'exclament-elles. Les deux Auxerroises prêtent toujours une oreille bienveillante : "on reçoit la détresse des gens, les problèmes... mais aussi la joie, par exemple quand un Monsieur vient nous voir pour nous dire qu'il a trouvé du travail."

Un peu plus loin, Alain s'occupe de la logistique. "Nous sommes en train d'enlever la marchandise des palettes", explique-t-il. "Des céréales, du sucre, de l'huile..." Le retraité ne ménage pas sa peine, comme Michèle Macinelli, la co-responsable du centre, qui s'affère à côté d'un ordinateur : "on passe toutes nos inscriptions et nos distributions sur ordinateur. On a donné beaucoup de notre personne !"

Alain s'occupe de la logistique, un travail "très physique" selon ses mots. - Radio France
Alain s'occupe de la logistique, un travail "très physique" selon ses mots. © Radio France - Louis-Valentin Lopez
Michèle Macinelli, la co-responsable, supervise la transcription informatique des fiches des bénéficiaires. - Radio France
Michèle Macinelli, la co-responsable, supervise la transcription informatique des fiches des bénéficiaires. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

Une grande famille

A trente-deux ans Olivier détonne un peu parmi les retraités. "Je donne un coup de main à certains collègues bénévoles qui sont un peu plus âgés", sourit-il. Il est en recherche d'emploi, et ne pouvait pas rester les bras croisés : "il n'y a pas d'âge pour être bénévole, c'est une deuxième famille". Une grande famille à laquelle s'ajoutent parfois des bénéficiaires, confie Jacqueline. "Une petite gamine m'a fait un dessin la semaine dernière, en me disant "je t'aime", c'est rien du tout mais c'est quand même important", dit-elle, émue.

Olivier, 32 ans, bénévole acharné. - Radio France
Olivier, 32 ans, bénévole acharné. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

Après une campagne d'été très chargée , avec six-cent familles bénéficiaires, les Restos du Cœur s'attendent à un hiver encore plus rugueux : à Auxerre, mille familles pourraient pointer aux Restos.

Sur une fresque, Coluche supervise les opérations des bévévoles. - Radio France
Sur une fresque, Coluche supervise les opérations des bévévoles. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

Le reportage avec les bénévoles.

- - Radio France
- © Radio France - -