Société

À Auxerre, le chocolat fait un tabac

Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre jeudi 29 décembre 2016 à 7:00

La patisserie Bertrand à Auxerre fait aussi du chocolat, qui représente environ 15% de son chiffre d'affaires
La patisserie Bertrand à Auxerre fait aussi du chocolat, qui représente environ 15% de son chiffre d'affaires © Radio France - Kevin Dufrêche

Incontournable de Noël, le chocolat est bien présent dans les vitrines auxerroises. Chaque Français en mangerait 1,5 kilo en moyenne, rien qu'en période de fêtes. Petit tour d'horizon des saveurs dans la capitale icaunaise.

Qu'il soit au lait, praliné, blanc ou noir, chacun trouve son compte dans une boite de chocolats. Et à Auxerre, ce sont pas les boutiques qui manquent. À la patisserie Bertrand par exemple, le chocolat ne représente certes que 15% du chiffre d'affaires, mais on y trouve quelques spécialités, comme la truffe auxerroise.

"Il y a des clients qui veulent du chocolat, en même temps que d'acheter leurs pâtisseries"

Mme Bertrand, à Auxerre

À la pâtisserie Bertrand, on est spécialiste de la truffe auxerroise

29 euros de budget chocolat par Français

Selon un sondage Kantar en 2015 pour le syndicat du chocolat, chaque Français dépenserait 29 euros en chocolat, rien que pour la période des fêtes ! Et chacun d'entre nous en mangerait 1,5 kilo...

À la chocolaterie Féret, la période des fêtes est cruciale. En effet, près de 80% du chiffre d'affaires est réalisé à cette période. C'est donc l'occasion de tester de nouvelles recettes, comme les ganaches fruitées, framboise ou passion, ou encore le chocolat au pain d'épices et à la cardamone.

Virgine Féret : "Noël reste une période test"

Un cadeau à part entière

Plus des deux tiers des chocolats achetés au moment des fêtes le sont pour être offerts. Et de bons chocolats, notamment locaux, ce sont de véritables cadeaux à part entière, comme l'explique Marc.

Marc, sortant de la chocolaterie Féret : "Je trouve que c'est un cadeau original"

Eric Roy tient lui la boulangerie pâtisserie, et donc chocolaterie, bien connue qui porte son nom. Et ce pâtissier de métier s'est mis de plus en plus au chocolat au fur et à mesure de sa carrière. De son côté, il prétend que c'est le classique qui marche encore le mieux.

"Quand vous avez le nez dedans, vous allez en manger un, puis deux, puis trois... Mais il ne faut pas en abuser non plus !"

Eric Roy, pâtissier à Auxerre

Éric Roy : "Les gens aujourd'hui veulent plutôt du classique"

En tous cas, les commerçants le disent eux-mêmes : il n'y a pas de concurrence entre eux dans le domaine du chocolat. Il y a sûrement assez de gourmands à Auxerre pour faire vivre le chocolat !

"La vie, c'est comme une boite de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber."

Forrest Gump