Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Policiers, gendarmes et pompiers relèvent le "défi Killian" à Auxerre

-
Par , , France Bleu Auxerre

Les participants du "défi Killian" ont fait étape dans l'Yonne. Ils ont parcouru 154 kilomètres à pied ou à vélo, ce jeudi 16 mai, pour aider les enfants handicapés.

Le défi Killian a fait étape à Auxerre le jeudi 16 mai 2019
Le défi Killian a fait étape à Auxerre le jeudi 16 mai 2019 © Radio France - Thierry Boulant

Auxerre, France

Les participants se sont lancés un défi de taille : parcourir 1000 km en sept jours pour récolter des fonds et venir en aide aux enfants handicapés. Les volontaires, une quinzaine de personnes, sont partis dimanche dernier de l'île de Groix, en Bretagne et doivent se rendre jusqu'à Saint-Chamond, dans la Loire. Ce jeudi 16 mai, ils ont fait étape dans l'Yonne.

"A travers ce défi, je donne un sens à sa vie, je le fais exister socialement" — Olivier, le père de Killian

Tout cela au nom de Killian, un adolescent touché par un lourd handicap mental provoqué par le syndrome d'Angelman. Ses parents, tous les deux policiers, ont créé ce défi pour récolter des fonds et venir en aide aux enfants en situation de handicap. "J'essaye d'utiliser mon équipe, afin de donner un sens à sa vie. De l'aider à être utile pour les autres. C'est une manière de le faire exister socialement", explique Olivier Cressens, la père de Killian. 

Ce défi représente six mois de préparation pour l'association. "C'est une logistique pour 16 personnes, trois fourgons, en plus Killian est avec nous cette année. C'est beaucoup d'organisation, de coordination", assure Aurélie Duchamp, qui s'occupe de l'organisation et qui s'empresse d'ajouter : "il y a une belle solidarité, c'est très motivant".

On dit que la police est une grande famille, c'est plus ou moins vrai mais l'esprit d"équipe est là (Thomas Boudault, chef des policiers d'Auxerre)

Le défi Killian a été soutenu par les policiers, les gendarmes et les pompiers de l'Yonne. Des collègues touchés par cette cause comme le chef de la police dans l'Yonne, Thomas Boudault : "On dit souvent que la police est une grande famille, c'est plus ou moins vrai mais il est certains que l'esprit d'équipe est là tous les jours. Et on le montre à travers ce type d’événements", explique le policier.

15 000 euros de dons en trois ans

Cette dynamique, cet esprit d'équipe, se transforment en argent pour aider directement les familles et les enfants handicapés. "Cela créé indéniablement une dynamique autour du handicap. On se permet de montrer des enfants handicapés dans des circonstances assez joyeuses et on sait qu'à la fin de ce défi, on aura reversé à peu près 8 000 euros, soit à des adultes ou enfants handicapés, soit à des associations qui interviennent auprès d'eux. Ça fait 15 000 euros en trois ans. Je suis plutôt content, ajoute Olivier Cressens, la père de Killian. 

Pour soutenir ce défi, vous pouvez consulter la page Facebook de l'association Killian et un site web www.associationkillian.org