Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'Auxerrois Rémi Rapin s'envole une troisième fois vers le Groenland pour rénover une maison

dimanche 22 juillet 2018 à 7:00 Par Sophie Allemand, France Bleu Auxerre

Rémi Rapin, auxerrois de 25 ans atteint d'une malformation à la jambe, porte une prothèse. Ce dimanche, il repart au Groenland pour 15 jours. Objectif : rénover une maison avec l'association "Bout de vie", qui accompagne les personnes amputées

Rémi Rapin et son sac : prêt pour 15 jours sous -5 degrés
Rémi Rapin et son sac : prêt pour 15 jours sous -5 degrés © Radio France - Sophie Allemand

Auxerre, France

Rémi Rapin prend l'avion ce dimanche de Roissy, il arrivera lundi après-midi au Groenland. C'est la troisième fois que ce jeune-homme quitte Auxerre pour le Grand Nord. Un voyage permis par son implication au sein de l'association Bout de Vie qui oeuvre pour les personnes amputées, lui même portant une prothèse à la jambe. 

L'an dernier, Rémi était parti une dizaine de jours faire du trek en chien de traîneau, cette fois il part pour aider les autres. Avec 6 membres de l'association Bout de Vie, ils rénoveront une maison qui accueillera des personnes en situation de handicap.

"C'est l'aventure"

"Un gros manteau, un gros duvet, des pantalons chauds ... Tout ce qu'il faut pour l'hiver et la pluie ! Parce que c'est pas le climat idéal", raconte Rémi en déballant son gros sac. Des conditions extrêmes, qui lui font tout sauf peur... Au contraire : "j'ai hâte, c'est la troisième fois que je pars là-bas," explique-t-il, tranquillement chez lui quelques jours avant le départ.

"Le climat est très compliqué : il fait jour l'été mais pas beau et l'hiver il fait très nuit pendant 24h. C'est l'aventure ! C'est sûr qu'il faut aimer... Moi c'est vraiment quelque chose qui me plaît, car on découvre des choses que l'on verra très peu dans notre vie. Ce sont des paysages exceptionnels : on ouvre les volets, on voit les icebergs. Ouai... C'est génial !" - Rémi Rapin 

Une aventure qu'ils vivront à 6. Rémi part aux côtés de Frank Bruno, le président de l'association Bout de Vie, Ange, Patrick, Audrey et Marion : tous une jambe en moins. Cela ne les empêchera pas de rénover une maison en deux semaines, au contraire, l'aventurier est motivé.

Reportage : quand Rémi Rapin se prépare au grand départ

"Ça va aider énormément de monde " 

Ce voyage est financé par le Rotary club de Menton, qui a payé les billets d'avion et grâce aux donateurs du monde entier de l'association Bout de Vie. Rémi se fait une joie de participer à cette action : "c'est hyper enrichissant. Moi l'association m'a apporté énormément, énormément de confiance en moi." 

"Je trouve que le projet est énorme ! Ça va aider un paquet de jeunes et de moins jeunes qui se retrouvent avec un bras ou une jambe au moins à la suite d'un accident. Ça va aider énormément de monde." - Rémi Rapin

Franck Bruno, le président de l'association à l'origine du projet est sur place depuis plusieurs semaines. Il y a noué des contacts, lui permettant d'acquérir la maison qu'ils s'apprêtent à retaper. Il a créé "Bout de vie" en 2003, sportif de l'extrême malgré une jambe droite amputée sous le genou. Il emmène des jeunes en situation de handicap voyager dans le monde entier.