Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Avallon : une simulation de disparition pour les gendarmes maîtres-chiens de Bourgogne

-
Par , France Bleu Auxerre

Comme chaque trimestre, les 12 maîtres-chiens bourguignons et leurs animaux s'exercent au pistage. Le chien doit retrouver une personne disparue dans la nature. Un travail indispensable en plus de leur entraînement physique, pour rester opérationnel tout au long de leur carrière.

Sous l'oeil de leur collègues, la chienne Olga et son maître Sébastian Lopez commencent les recherches
Sous l'oeil de leur collègues, la chienne Olga et son maître Sébastian Lopez commencent les recherches © Radio France - Soisic Pellet

Ils sont douze sur la région Bourgogne à travailler en binôme avec un chien. Les gendarmes des GIC (groupement d'intervention cynophile) s'entraînent environ tous les trois mois, dans une ville différente de la région à chaque fois. Des exercices de pistage ou de repérage de stupéfiant, en fonction de la spécialité du chien, indispensables pour "se maintenir à niveau" explique l'adjudant Christophe Jonas, conseiller technique auprès de ces unités. Lui se déplace pour évaluer les équipes mais aussi "donner des conseils, des idées aux nouveaux gendarmes histoire de ne pas les laisser tout seul avec leur animal". 

L'exercice du jour : un homme est porté disparu 

Cette fois, c'est Aurore qui donne les instructions. "C'est un jeune d'une vingtaine d'années, en plein milieu du rond-point il a dit 'j'en ai marre, je me barre. Il s'est engueulé avec ses parents". - "Il était habillé comment ? - En kaki". Et c'est l'adjudant Lopez qui se lance dans les recherches. Sa chienne Olga attend dans la voiture. Il va la sortir, lui faire sentir toutes les odeurs environnantes puis des affaires touchées par le jeune homme recherché, qui porte donc son odeur. A la fin, quand la personne est retrouvée, le chien obtient une récompense. 

L'adjudant Sébastian Lopez prépare sa chienne Olga à sentir les affaires du jeune homme disparu - Radio France
L'adjudant Sébastian Lopez prépare sa chienne Olga à sentir les affaires du jeune homme disparu © Radio France - Soisic Pellet

4 heures d'entraînement quotidien

Mais les chiens s'entraînent aussi chaque jour pour rester en forme. "On les fait courir, on leur fait faire du cardio, des accélérations" détaille l'adjudant Vialet, "comme quand nous, humains, on fait du sport". Comme ça, quand ils se retrouvent sur une opération, ils peuvent tenir la distance. "Parfois, ils doivent parcourir plusieurs kilomètres. Et il faut savoir que le chien, ça lui demande de gros efforts de flair donc c'est très fatiguant". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu