Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Loiret : avant le départ du dernier médecin de la commune, des habitants de Fay-aux-Loges se mobilisent

-
Par , France Bleu Orléans

Avant le départ annoncé du dernier médecin de la commune, un groupe d'habitants a lancé une pétition pour recenser le nombre de personnes qui se retrouveront sans médecin à la fin de l'année. 1.500 personnes seraient touchées. Ces habitants espèrent qu'une solution sera rapidement trouvée.

Eric Pignon et Aline Meriau ont lancé un "recensement" des habitants qui se retrouveront sans médecin à la fin de l'année.
Eric Pignon et Aline Meriau ont lancé un "recensement" des habitants qui se retrouveront sans médecin à la fin de l'année. © Radio France - Justine Dincher

Fay-aux-Loges dans le Loiret, 3.700 habitants et bientôt plus un seul médecin. Alors qu'ils étaient encore trois il y a un an et demi, le dernier médecin de la commune a annoncé vouloir se retirer à la fin de l'année 2018. Une situation qui inquiète fortement certains habitants. Début juillet, ils ont lancé une pétition pour recenser les personnes qui se retrouveront bientôt sans docteur. "Au 15 août, nous avons déjà identifié 1.500 personnes concernées", explique Eric Pignon, à l'origine de cette démarche. 

Des "cabinets saturés" aux alentours

"Je n'ai pas pu trouver de médecin pour ma femme qui est malade, on m'a dit qu'il n'y avait plus de places dans les communes aux alentours. J'en ai parlé sur Facebook, j'ai reçu de nombreux messages de personnes comme moi, j'ai donc décidé de lancer cette pétition", explique ce Faycien. Une page Facebook "Fay-aux-Loges ne sera pas un désert médical" a également été créée.

Très vite, Aline Meriau, présidente des commerçants de Fay-aux-Loges, s'est associée à la démarche : "je n'ai plus de médecin non plus, j'ai pourtant passé des coups de fil dans toutes les communes voisines. La situation est particulièrement dramatique pour les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite qui ne peuvent pas prendre leur véhicule, qui ne peuvent pas faire une quinzaine de kilomètres pour aller chez un médecin". 

"1.500 personnes bientôt sans médecin"

D'après ces habitants, il faudrait au moins trois médecins dans la commune pour répondre à toutes les demandes.  "Au fil des témoignages, je me suis rendu compte que c'était plus grave que ce que j'imaginais, raconte Eric Pignon, une personne m'a carrément dit qu'elle partait deux fois par an se faire soigner à l'autre bout de la France parce qu'elle n'avait plus de médecin ici. On a discuté avec des soignants de l'Ehpad, ils nous ont dit que 50 résidents allaient avoir des difficultés à avoir des soins. C'est une catastrophe dans un pays comme le nôtre." 

Autre conséquence redoutée : un coup dur pour les autres professionnels de la santé. "C'est un effet domino. Vous perdez vos médecins, à termes vous perdrez votre pharmacie, votre kiné, vos infirmiers, votre ostéopathe. Tout le service de soins à Fay-aux-Loges est en danger, si on ne fait rien".

Ces habitants veulent croire à une solution. Ils souhaitent travailler en concertation avec la mairie et demanderont à être reçus par l'agence régionale de santé à la rentrée. En attendant, la pétition continue de circuler chez une dizaine de commerçants de la commune, afin d'identifier de nouvelles "victimes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu