Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avant le réveillon du Nouvel an, 70% de clients en moins dans ce magasin manceau consacré à la fête

-
Par , France Bleu Maine

En principe la fin d'année est un pic d'activité dans les magasins d'articles de fête. Même si les clients qui viennent ont très envie de décompresser, l'affluence n'est pas au rendez-vous à Fête ci fête ça à La Chapelle Saint-Aubin, près du Mans (Sarthe).

Articles en vente au magasin "fête ci fête ça" du Mans
Articles en vente au magasin "fête ci fête ça" du Mans © Radio France - Alexandre Chassignon

La semaine précédant la Saint-Sylvestre est en principe la plus importante de l'année dans les magasins d'articles de fête. Pourtant une seule caisse est ouverte et ça suffit pour accueillir les clients à Fête ci fête ça, en zone Nord du Mans. "Normalement il devrait y avoir trois ou quatre caisses ouvertes", reconnait Aurélie Bardaine, de la direction de cette enseigne spécialisée.

50% de pertes sur l'année

Il y a bien des clients, contents de préparer une soirée pour "décompresser" : Florian sera en Marsupilami, Roxane et Christian en Sheila et Michel Polnareff. "On n'a jamais fait un 31 décembre à six, d'habitude c'est plutôt une trentaine, raconte le couple. Il y a très longtemps qu'on n'a pas fait de soirées déguisées, mais là _on a besoin de se vider un peu la tête !_"

Moins de fêtards motivés et des fêtes plus petites : ce réveillon réduit se ressent dans l'activité des spécialistes. "On sera à -70% cette semaine et à _-50% sur l'année 2020_", déplore Fête ci fête ça. Les magasins souffrent d'autant plus  qu'ils ne sont pas considérés comme faisant partie de l'événementiel, ils ne reçoivent donc aucune aide.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess