Société

Le préfet de Gironde annonce 1500 gendarmes policiers et pompiers mobilisés pour la nuit du 31 décembre

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde jeudi 15 décembre 2016 à 14:01

Sécurité renforcée pour les fêtes de fin d'année en Gironde et notamment sur le marché de Noël de Bordeaux
Sécurité renforcée pour les fêtes de fin d'année en Gironde et notamment sur le marché de Noël de Bordeaux © Radio France - maxppp

Le préfet de la Gironde a fait le point sur les mesures de sécurité en vigueur pour les fêtes de fin d'année : dans les centres commerciaux, sur les lieux de culte et dans la rue, dans un contexte d'état d'urgences prolongé et de menaces d'attentats, "alors que parfois la vigilance se relâche".

"Les consignes s'oublient avec le temps". C'est par ces mots que le préfet de la Gironde Pierre Dartout, a ouvert son propos ce jeudi matin à Bordeaux, rappelant le contexte de l'état d'urgences et de la menace d'attentats qui obligent à une vigilance renforcée au quotidien, et notamment aux abords et dans les centres commerciaux pour cette période de fêtes de fin d'année et de foule dans les rues pour aller remplir la hotte du père Noël. Les sacs doivent donc être vérifiés si vous voulez pouvoir rentrer dans un magasin. Plus généralement, les patrouilles vont se poursuivre sur les quinze jours qui arrivent, pour culminer à 1500 fonctionnaires mobilisés (750 gendarmes, 350 policiers et 500 pompiers) pour la nuit de la St Sylvestre sur l'ensemble du territoire de la Gironde.

Sécurité des églises et temples protestants les 24 et 25 décembre

Les responsables des lieux de culte de la Gironde décideront eux-mêmes s'il faut fouiller ou non les fidèles aux entrées d'églises et temples protestants les 24 et 25 décembre. Ce qui est sûr, c'est que les patrouilles, mobiles, pas forcément fixes, seront renforcées devant la cathédrale de Bordeaux, les églises de Gironde sans pour autant oublier les lieux de culte juif et musulman. Bordeaux et la Gironde comme l'ensemble du pays reste sous la menace d'attentats. Le premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé que 17 attaques avaient été déjouées depuis le début de l'année.

La nuit de la St Sylvestre traditionnellement critique sur les routes

Il y a eu 2 tués sur les routes de la Gironde l'an passé. C'était 5 lors du passage de l'année 2014 à 2015. C'est la période "la plus difficile de l'année". Les contrôles d'alcoolémie seront donc renforcés à Bordeaux et sur toutes les routes de Gironde. D'autant que le bilan de la sécurité routière est mauvais : 76 morts dans des accidents de la route cette année au 15 décembre. C'était 63 l'an dernier à la même époque (hors accident dramatique de Puisseguin).

Deux arrêtés préfectoraux interdisant les feux d'artifices et la vente de carburant au détail

Comme les années précédentes, le préfet a décidé d'interdire du 29 décembre 8h au 1er janvier 8h, la vente de carburant au détail, "pour éviter qu'il serve à autre chose qu'à alimenter le réservoir d'une voiture" et les feux d'artifice de divertissement qui peuvent créer des nuisances et faire des blessés également.

1500 fonctionnaires seront mobilisés en particulier pour la nuit de la St Sylvestre en Gironde - Radio France
1500 fonctionnaires seront mobilisés en particulier pour la nuit de la St Sylvestre en Gironde © Radio France - Stéphanie Brossard

Un travail de prévention a également été réalisé avec les communes et les bailleurs sociaux pour prévenir les actes d'incivilités type incendies de poubelles ou de voitures.