Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pour faciliter l'identification des vélos volés, faites graver un numéro Bicycode

vendredi 26 octobre 2018 à 4:32 Par Fabrice Hawkins, France Bleu Hérault et France Bleu

À Montpellier, chaque jour, trois à quatre vélo sont volés. Pour les policiers c'est délicat d'identifier leurs propriétaires. Donc des dizaines de bicyclettes s'accumulent aux objets trouvés. Pour éviter ça, les policiers encouragent les cyclistes à faire graver leurs vélos avec un numéro Bycicode.

Un vélo gravé à Montpellier
Un vélo gravé à Montpellier © Radio France - Fabrice Hawkins

Montpellier, France

Le plan vélo annoncé par le Premier ministre, le 14 septembre dernier, prévoit la généralisation progressive du marquage des vélos afin d'éradiquer le vol et le recel de vélos. L'objectif c'est que tous les vélos neufs, mis en vente un an après la promulgation de la loi d'orientation des mobilités, soient marqués. Aujourd'hui tout le monde peut faire graver son vélo grâce à l'opération Bycicode lancé par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). En France 350.000 personnes ont déjà fait graver leurs vélos.

Il faut se donner la peine de faire graver son vélo." - Dominique Durunfaut, bénévole au Vieux Biclou à Montpellier

L'opération Bycicode consiste à graver un numéro unique sur le cadre de son vélo. En cas de vol, la police peut utiliser ce numéro pour retrouver le vélo. À Montpellier vous pouvez faire une gravure au Vieux Biclou tous les premiers samedis du mois. Le conseil départemental organise aussi des opérations pour "marquer" son vélo, notamment dans les collèges.

La gravure coûte entre 10 et 20 euros. "Ensuite on déclare le numéro Bycicode sur internet. Et c'est comme une carte grise. Si on vend le vélo, on transmet le numéro Bycicode, affirme Dominique Durunfaut, bénévole au Vieux Biclou. Lorsqu'on a fait graver son vélo, on peut porter plainte, avec plus de chances de le récupérer", conclut-il.

"La plus grande difficulté est de trouver le propriétaire du vélo." - Alain Bertrand, policier 

Alain Bertrand est policier à Montpellier et d'après lui, "la plus grande difficulté c'est de trouver les propriétaires des vélos volés, c'est pour cela qu'on conseille toujours aux plaignants d'aller sur le site Bycicode et de faire graver leurs vélos". Sans ça, c'est compliqué pour les forces de l'ordre de restituer les vélos. Beaucoup de bicyclettes sont détruites faute d'avoir pu retrouver leurs propriétaires.