Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Avec la chaleur, impossible de faire respecter l'interdiction de baignade à Flavigny-sur-Moselle

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Malgré les panneaux et banderoles interdisant la baignade, des dizaines de personnes viennent chaque jour se baigner à Flavigny-sur-Moselle, au grand dam du maire qui craint l'accident chaque été.

Malgré l'interdiction, les baigneurs sont toujours présents à Flavigny-sur-Moselle
Malgré l'interdiction, les baigneurs sont toujours présents à Flavigny-sur-Moselle © Radio France - Cédric Lieto

Flavigny-sur-Moselle, France

C'est un "bon plan" qui circule entre amis, par le bouche-à-oreille : une plage de galet au bord d'un bras de la Moselle à Flavigny en Meurthe-et-Moselle. Un lieu interdit à la baignade mais prisé de nombreux habitants du Grand Nancy. A chaque vague de chaleur, ce sont des dizaines de voitures qui se retrouvent sur le parking à proximité. Ce qui désespère le maire de la commune Marcel Tedesco qui tente de faire respecter l'arrêté préfectoral à grands renforts de banderoles et de panneaux d'interdiction : 

"Ca déprime un peu. Il s'agit de la sécurité. Il y a beaucoup de gosses. Ce serait pire que tout de voir un gosse avoir un accident ici. C'est super dangereux et les gens ne s'y intéressent pas. Parfois, j'aimerais qu'il pleuve."

Difficile d'être plus explicite, une banderole "baignade interdite" a été installée par la mairie de Flavigny-sur-Moselle - Radio France
Difficile d'être plus explicite, une banderole "baignade interdite" a été installée par la mairie de Flavigny-sur-Moselle © Radio France - Cédric Lieto

Les dangers sont nombreux. Il n'y a pas de surveillance en cas de problème, pas de contrôle de la qualité de l'eau avec des risques de contamination. Il y a également des trous d'eau et parfois du courant. Tant pis pour Lindsey venue avec deux amies : 

"C'est surtout qu'il fait très chaud en fait. Faut qu'on se mouille. C'est obligé."

"On fait quoi, nous ?"

Dans l'eau et sur la plage, surtout des habitués venus du Grand Nancy qui ne peuvent pas ou ne veulent pas fréquenter les piscines de la métropole à l'image de Justine, qui habite à Jarville : 

"Alors on fait quoi nous ? Les gens qui ne partent pas en vacances. On fait ce qu'on peut. Il faudrait plus de plans d'eau pour ceux qui n'ont pas les moyens."

Pour tenter de stopper la fréquentation des berges de la Moselle, un test sera mené en septembre. L'accès au parking sera interdit un week-end lors d'une manifestation sportive, l'occasion de voir également si cela dissuade les baigneurs de venir.

Malgré l'interdiction, les baigneurs sont toujours présents à Flavigny-sur-Moselle - Radio France
Malgré l'interdiction, les baigneurs sont toujours présents à Flavigny-sur-Moselle © Radio France - Cédric Lieto
Choix de la station

France Bleu